Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Sommaire

 386 vues

La présence sur les sites hospitaliers de services de spécialités médicales et/ou chirurgicales induit des demandes d’examens d’imagerie spécialisés, voire hyperspécialisés, parfois difficiles à satisfaire localement du fait de la rareté de la ressource en médecins radiologues. Cependant, les établissements, et leurs radiologues, doivent trouver le moyen de satisfaire ces demandes, pour ne pas brider le développement de leur offre médico-chirurgicale.

Par ailleurs, certaines prises en charge peuvent exiger sur un avis radiologique approfondi avant de décider d’un transfert vers un établissement plus adapté ou de mettre en œuvre un traitement.

Confrontés à ces besoins, les établissements accueillant des patients (en urgence ou non) présentant des troubles nécessitant le recours des compétentes radiologiques très spécialisés et indisponibles (par exemple établissements disposant d’une unité neuro-vasculaire mais dont les compétences radiologiques sont trop limitées en volume pour garantir 24h/24 la disponibilité d’un neuroradiologue) peuvent alors envisager de recourir à de la télé-expertise radiologique, pour éviter de transférer systématiquement les patients pour des avis radiologiques.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Fiches pratiques imagerie médicale et territoire (Retour d'expérience, témoignage).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Fiches pratiques imagerie médicale et territoire (Retour d'expérience, témoignage).

Vous êtes perdu ?