Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.

Nouvel autodiagnostic

Vous avez déjà commencé à remplir cet autodiagnostic ? Retrouvez le dans : Mon compte > Autodiagnostics.
Si vous désirez commencer un nouvel autodiagnostic renseignez un nom et cliquez sur le bouton "Sauvegarder".

Sommaire

  • Axe 0. Risque structurel de l'unité de soins
    • A. Organisations médicale et soignante
    • B. Modalités d'hospitalisation
  • Axe 1. Prévention
    • C. Protocoles / procédures (gestion manuelle ou dématérialisée)
    • D. Information / formation
    • E. Retour d'expérience
  • Axe 2. Pilotage
    • F. Bon usage des médicaments
    • G. Risques liés à l'informatisation du circuit du médicament
    • H. Synergie avec la PUI
  • Axe 3. Entrée et sortie du patient
    • I. Entrée et dossier du patient
    • J. Traitement personnel du patient
    • K. Préparation de la sortie du patient
  • Axe 4. Prescription
    • L. Prescription
  • Axe 5. Dispensation
    • M. Analyse pharmaceutique
    • N. Délivrance nominative
  • Axe 6. Préparation et administration
    • O. Préparation de l'administration
    • P. Administration
    • Q. Aide à la prise
  • Axe 7. Organisation de l'armoire
    • R. Conception de l'armoire
    • S. Dotation de médicaments
    • T. Contrôle de l'armoire
  • Axe 8. Gestion de l'armoire
    • U. Approvisionnement de l'armoire
    • V. Délivrance globale
    • W. Réception et rangement
  • Axe 9. Chariot d'urgence
    • X. Gestion du chariot d'urgence

InterDiag Médicaments ES v2

Risque structurel de l'unité de soins

Axe 0. Risque structurel de l'unité de soins
Non concerné

A. Organisations médicale et soignante
Non concerné

A.01. Au cours de la même journée, généralement plusieurs médecins prescrivent des médicaments pour le même patient.

A.02. Votre unité de soins accueille régulièrement des internes en médecine.

A.03. Il existe un IDE référent (non cadre) pour les relations de l'unité de soins avec la PUI et cette tâche figure dans sa fiche de poste.

A.04. Votre unité de soins accueille au moins un jour ou une nuit par mois un ou des IDE du pool (suppléants, roulants…).

A.05. Votre unité de soins accueille au moins un jour ou une nuit par mois un ou des IDE intérimaires.

A.06. Votre unité de soins accueille au moins un élève IDE par an.

A.07. Il existe deux équipes d'IDE différentes: une dédiée au jour, l'autre de nuit.

A.08. Le fonctionnement de votre unité de soins conduit au recours à des heures supplémentaires chaque mois.

B. Modalités d'hospitalisation
Non concerné

B.01. Votre unité de soins assure plusieurs types de prises en charge de patients (hospitalisation de jour / hospitalisation complète / soins intensifs…).

B.02. Un moyen d'identification des patients est mis en place systématiquement (bracelet avec le nom ou nom+code barre ou étiquette RFID…).

B.03. Au moins une fois par semaine, un patient change de chambre au cours de son séjour dans votre unité de soins.

B.04. Votre unité de soins comprend au moins une chambre à deux lits ou plus.

B.05. Votre unité administre des chimiothérapies anticancéreuses injectables.

B.06. Votre unité prends en charge des patients à risques ou sensibles (pédiatrie, réanimation, gériatrie…).
Politique de sécurisation de l'unité de soins

Axe 1. Prévention
Non concerné

NB: les documents ou protocoles mentionnés dans les questions suivantes sont gérés de façon manuelle ou dématérialisée ( site intranet ou autre moyen informatique…). Les documents suivants sont disponibles dans votre unité de soins (format papier ou informatique) :

C. Protocoles / procédures (gestion manuelle ou dématérialisée)
Non concerné

C.01. - Règles générales d'approvisionnement, de gestion, de conservation et d'utilisation des médicaments.

C.02. - Modalités de la permanence pharmaceutique (accès aux médicaments pendant la fermeture de la PUI…).

C.03. - Consignes de nettoyage des chariots utilisés pour l'administration des médicaments aux patients.

C.04. - Consignes de nettoyage des piluliers.

C.05. - Protocole de prise en charge de la douleur

C.06. - Protocole de suivi des patients sous anticoagulants (oraux, injectables).

C.07. - Protocole de prémédication avant les actes chirurgicaux concernant vos patients.

C.08. - Protocole de prémédication avant les actes diagnostiques concernant vos patients.

C.09. - Document validé rappelant les médicaments à ne pas mélanger dans un pousse-seringue ou dans une perfusion, ou à ne pas administrer en même temps sur la même voie.

C.10. - Modalités d'utilisation des dispositifs d'administration (pousse-seringues électriques, pompes, PCA, infuseurs…).

C.11. - Modalités de prescription, de préparation et d'administration des insulines.

C.12. Ces documents sont actualisés / revalidés au moins une fois par an.

D. Information / formation
Non concerné

D.01. Le cadre de votre unité de soins veille à ce que tous les personnels de soins connaissent les jours et horaires d'ouverture de la pharmacie.

D.02. L'organisation de la prise en charge médicamenteuse dans votre unité de soins est expliquée lors de l'accueil / formation d'un nouvel IDE / AS.

D.03. L'organisation de la prise en charge médicamenteuse dans votre unité de soins est expliquée lors de l'accueil / formation d'un nouveau médecin (dont internes et externes en médecine).

D.04. Les spécificités thérapeutiques (traitements et surveillances particulières) de votre unité sont présentées de manière formelle lors de l'accueil / formation d'un nouvel IDE.

D.05. Les spécificités thérapeutiques (traitements et surveillances particulières) de votre unité sont présentées de manière formelle lors de l'accueil / formation d'un nouveau médecin (dont internes et externes en médecine).

D.06. Des séances d'information concernant des médicaments sont organisées dans votre unité de soins.

D.07. Les risques de confusion entre deux médicaments (conditionnement, homonymie, homophonie, étiquetage…) sont signalés par un système d'alerte (affichage…).

D.08. Le livret thérapeutique est disponible dans votre unité de soins et facilement accessible à la consultation par le personnel de soins (intranet, format poche...).

D.09. Les prescripteurs et les IDE sont informés des nouveaux médicaments introduits au livret et des modifications de spécialités pour une même DCI.

D.10. Le personnel soignant de votre unité est sensibilisé aux risques d'erreurs liées à l'administration de KCl injectable.

D.11. Des formations spécifiques à l'utilisation des gaz à usage médical sont organisées dans votre unité de soins.

E. Retour d'expérience
Non concerné

E.01. Les IDE de votre unité de soins ont bénéficié d'une séance de sensibilisation aux erreurs médicamenteuses.

E.02. Une fiche de déclaration d'événement indésirable médicamenteux, de risque ou d'erreur médicamenteuse, est mise à disposition des personnels dans votre unité de soins.

E.03. Les modalités d'utilisation de cette fiche sont connues de tous les personnels de votre unité de soins.

E.04. Pour encourager la déclaration des erreurs médicamenteuses, une charte de "non punition" , signée par la direction de l'établissement, existe.

E.05. Des réunions d'analyse des erreurs médicamenteuses avérées ou évitées ont lieu plusieurs fois par an entre médecins, infirmières et pharmaciens (CREX, REMED…).

E.06. Des actions correctives décidées durant ces réunions pluridisciplinaires sont mises en place.

E.07. Les IDE de votre unité de soins sont impliqués dans la démarche de sécurisation de la prise en charge médicamenteuse (réunions d'information, rédaction de procédures, groupes de travail…).
Politique de sécurisation de l'unité de soins

Axe 2. Pilotage
Non concerné

F. Bon usage des médicaments
Non concerné

F.01. Des médecins de votre unité de soins participent aux travaux de la COMEDIMS (ou instance équivalente).

F.02. La COMEDIMS (ou instance équivalente) a défini une politique institutionnelle de prescription en dénomination commune (DCI) des médicaments (mise à disposition d'outils, logiciel de prescription adapté, livret thérapeutique…).

F.03. Le médecin responsable de l'unité de soins analyse au moins une fois par an la consommation des médicaments.

F.04. Le cadre de l'unité de soins analyse au moins une fois par an la consommation des médicaments.

F.05. Votre unité de soins participe à des démarches institutionnelles visant à maîtriser la prescription médicamenteuse (antibioprophylaxie, douleur…).

F.06. Vos prescripteurs ont défini des objectifs spécifiques à votre unité de soins pour améliorer certaines pratiques de prescription (antiinfectieux, psychotropes, relais IV/Per os…).

F.07. Vous avez identifié dans votre unité de soins des médicaments "à risque" et mis en place des dispositions spécifiques de gestion / préparation / administration.

[mettre NA si service non informatisé]

G. Risques liés à l'informatisation du circuit du médicament
Non concerné

G.01. Lors de l'arrivée d'un nouvel IDE, celui-ci est formé à l'utilisation du logiciel informatique de votre unité de soins.

G.02. Lors de l'arrivée d'un nouveau médecin (dont internes et externes en médecine) celui-ci est formé à l'utilisation du logiciel informatique de votre unité de soins.

G.03. Un guide d'utilisation du logiciel informatique est disponible et accessible à tous les personnels.

G.04. Il existe une procédure de solutions dégradées en cas de panne informatique.

G.05. Les personnels de votre unité de soins sont informés de cette procédure et l'appliquent.

G.06. Les erreurs liées à l'informatisation du circuit du médicament (prescription, dispensation, administration) font l'objet d'une analyse pluridisciplinaire au même titre que les erreurs médicamenteuses (CREX, REMED…).

G.07. Des actions correctives décidées durant ces réunions pluridisciplinaires sont mises en place.

H. Synergie avec la PUI
Non concerné

H.01. Votre unité de soins a formalisé par écrit (contrat, charte…) les liens organisationnels avec la PUI (heure et jour de délivrance, modalités de commande, bons d'urgence…).

H.02. L'organisation du circuit du médicament en place repose sur une concertation formalisée, et renouvellée chaque année, entre le médecin, le cadre et le pharmacien.

H.03. Un personnel de la pharmacie (pharmacien ou préparateur) est référent pour votre unité de soins (effectuant un suivi particulier de votre unité).

H.04. Le pharmacien a accès au dossier patient (historique du traitement, données biologiques, données cliniques,…).

H.05. Les personnes chargées du transport des médicaments entre la PUI et votre unité de soins sont formées à la spécificité de ces produits.

H.06. Le transport des médicaments de la PUI à votre unité de soins préserve la confidentialité des données patients.
Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse

Axe 3. Entrée et sortie du patient
Non concerné

I. Entrée et dossier du patient
Non concerné

I.01. Un protocole recense les situations dans lesquelles l'autonomie peut être laissée au patient pour la prise de ses médicaments, ainsi que les médicaments concernés.

I.02. L'autonomie du patient pour prendre lui-même ses médicaments est une décision concertée du médecin et de l'IDE.

I.03. Cette décision est indiquée en clair dans le dossier du patient.

I.04. Les éventuels troubles de la déglutition du patient sont indiqués dans le dossier.

I.05. Les allergies éventuelles du patient sont systématiquement mentionnées dans le dossier.

I.06. Le poids du patient est mesuré et indiqué au dossier.

I.07. En cas de séjour prolongé, le poids du patient est mesuré à intervalle régulier et indiqué dans son dossier.

I.08. En cas de séjour prolongé, la fonction rénale du patient est évaluée à intervalle régulier et les résultats sont notés dans son dossier.

I.09. Lors de l'admission du patient, le médecin prend connaissance de son traitement personnel et décide quel médicament est conservé, substitué ou arrêté.

I.10. Les éventuelles modifications de ce traitement (arrêt ou substitution) sont expliquées au patient et/ou à la famille.

I.11. Les prescriptions médicamenteuses de patients en provenance d'autres unités de soins sont reçues avant ou en même temps que le patient lui-même.

J. Traitement personnel du patient
Non concerné

J.01. Un document décrit les règles de gestion du traitement personnel du patient.

J.02. Une modification importante du traitement du patient fait l'objet d'une concertation entre le médecin hospitalier et le médecin traitant du patient.

J.03. Les médicaments personnels du patient sont isolés dès l'admission et stockés dans un emplacement spécifique du poste de soins de l'unité.

J.04. Les médicaments personnels sont rendus à la famille ou au patient lors de sa sortie seulement si la prescription de sortie mentionne ces mêmes médicaments.

Dans un autre établissement de soins ou médico-social

K. Préparation de la sortie du patient
Non concerné

K.01. Dans votre unité de soins il existe un document recensant les médicaments qui justifient d'informer le patient, avant sa sortie, des règles de leur bon usage.

K.02. Durant son séjour, le patient et sa famille reçoivent, de l'équipe soignante ou de la pharmacie, des informations relatives au traitement médicamenteux.

K.03. En cas de transfert du patient vers des soins de suite, USLD ou EHPAD, l'ensemble des prescriptions médicamenteuses du patient l'accompagnent.

K.04. En cas de révision profonde du traitement, le médecin traitant du patient en est informé à sa sortie.
Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse

Axe 4. Prescription
Non concerné

L. Prescription
Non concerné

L.01. Les prescriptions médicamenteuses des patients sont informatisées en intégralité.

L.02. Le support de prescription (papier/informatique) inclut les médicaments du traitement personnel du patient validés (conservés / substitués) lors de l'admission.

L.03. Les prescriptions des médecins de votre unité sont intégralement conformes aux bonnes pratiques (datées, lisibles, signées, dosages, posologies…).

L.04. Dans la mesure du possible, les prescripteurs s'astreignent à prescrire au livret thérapeutique.

L.05. Les prescripteurs sont informés des substitutions et des remplacements de traitement par la pharmacie.

L.06. Les prescripteurs sont informés en cas de non administration de médicaments.

L.07. La prescription différencie clairement les formes injectables des autres formes de médicaments.

L.08. Les modalités de dilution des médicaments injectables (nature et volume du véhicule) sont prescrites.

L.09. Les prescriptions conditionnelles (si besoin) d'antalgiques font l'objet d'un protocole d'administration.

L.10. En cas de prescriptions orales en urgence, celles-ci sont par la suite régularisées systématiquement par le médecin.

L.11. Il arrive que les IDE transcrivent eux-mêmes les prescriptions (sur papier ou informatique).
Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse

Axe 5. Dispensation
Non concerné

M. Analyse pharmaceutique
Non concerné

M.01. Les prescriptions médicamenteuses de votre unité de soins sont analysées en intégralité par un pharmacien à un rythme adapté au type de séjour.

M.02. Votre unité de soins reçoit au moins une fois par semaine un avis pharmaceutique d'adaptation d'une prescription.

M.03. Les types d'analyse pharmaceutique à effectuer sont convenus entre le médecin responsable de votre unité de soins et la PUI.

M.04. En accord avec le responsable médical de l'unité de soins, la pharmacie adapte son niveau d'analyse en fonction de l'expertise du prescripteur.

M.05. Les modalités de transmission des avis pharmaceutiques ont fait l'objet d'une concertation entre médecin et pharmacien.

M.06. Les médecins communiquent leur décision à la pharmacie par rapport à l'avis pharmaceutique

N. Délivrance nominative
Non concerné

N.01. La majorité (>50% des lignes) du traitement du patient est préparée et délivrée nominativement par la pharmacie.

N.02. Le rythme de cette délivrance nominative est généralement adapté aux modifications de traitement durant le séjour du patient.

N.03. La délivrance nominative de la PUI nécessite de nombreuses adaptations dans votre unité de soins (changement de prescription, compléments par certaines formes…).

N.04. Les délivrances nominatives arrivent dans des contenants (bacs, tiroirs, casiers, sachets…) adaptés au mode de rangement dans votre unité de soins.

N.05. Votre unité reglobalise certains médicaments délivrés nominativement par la pharmacie.

N.06. Sauf exception, les formes orales de médicaments sont en doses unitaires identifiables (industrielles ou reconditionnées/surconditionnées par la PUI).

N.07. Les doses fractionnées (demi ou quart) sont délivrées par la PUI en conditionnement unitaire identifiable.
Sécurisation de la prise en charge médicamenteuse

Axe 6. Préparation et administration
Non concerné

O. Préparation de l'administration
Non concerné

O.01. Une consigne ou une règle prévoit que l'IDE ne réponde plus au téléphone lorsqu'il est en train de préparer des médicaments. Cette règle est respectée.

O.02. Dans votre unité de soins il existe un document décrivant les règles de découpes des blisters de médicaments (identification du médicament).

O.03. Médecins et IDE ont défini ensemble les symboles utilisés pour la prescription (arrêt de traitement, sous condition…) [répondre NA si prescription informatisée]

O.04. Dans votre unité de soins, la préparation et l'administration des médicaments est faite au vu de la prescription initiale, et non d'une retranscription de cette prescription.

O.05. Le tiroir ou pilulier utilisé pour apporter les doses à administrer jusqu'à la chambre est identifié au nom du patient.

O.06. Les dimensions du tiroir ou pilulier sont adaptées au volume des produits (pas de déconditionnement, pas de sachet plié, pas de case qui déborde…)

O.07. Le tiroir ou pilulier est compartimenté par moments de prise (matin, midi, soir, éventuellement nuit).

O.08. La préparation des tiroirs ou piluliers se fait patient par patient et non pas médicament par médicament.

O.09. A l'intérieur du tiroir ou pilulier, tous les médicaments sont identifiables (dénomination, dosage, date de péremption, numéro de lot).

O.10. Avant de commencer son tour, l'IDE vérifie le contenu du tiroir ou pilulier dans le poste de soins à proximité de l'armoire pour pouvoir le compléter éventuellement.

O.11. Les IDE de votre unité de soins disposent d'une liste à jour et validée des équivalences et substitutions de médicaments.

O.12. Le chariot d'administration dispose d'un petit contenant (bac, verre…) où se trouvent quelques médicaments unitaires ou fractionnés, en dépannage.

O.13. Les médicaments multidoses peuvent être partagés entre plusieurs patients.

P. Administration
Non concerné

P.01. L'identité du patient est vérifiée systématiquement avant toute administration.

P.02. L'administration des médicaments est enregistrée sur le même support que celui utilisé pour la prescription.

P.03. L'administration des médicaments prescrits de façon conditionnelle (si besoin…) est enregistrée sur le même support que celui utilisé pour la prescription.

P.04. Les motifs de l'administration des médicaments en prescription conditionnelle sont indiqués sur le support de prescription ou dans le dossier du patient.

P.05. IDE et médecin ont défini ensemble les symboles utilisés pour tracer l'administration et la non administration des médicaments. [répondre NA si prescription informatisée]

P.06. Le support d'enregistrement de l'administration (informatique ou papier) se trouve sur le chariot de soins des infirmières.

P.07. L'administration des médicaments est enregistrée en temps réel à chaque prise.

P.08. L'administration des médicaments est enregistrée a priori ou à posteriori pour certaines prises (ex: soir, coucher...).

P.09. L'administration des médicaments est traçée par code barre, datamatrix ou RFID.

P.10. Le moment de l'administration de chaque médicament est traçé (l'heure pour les médicaments injectables).

P.11. La date d'ouverture des médicaments multidoses est toujours inscrite sur le conditionnement.

P.12. Des aides-soignants administrent des médicaments en l'absence de l'IDE.

Q. Aide à la prise
Non concerné

Q.01. Dans le cas où l'on confie au patient son traitement pour la journée, les IDE lui expliquent le principe des compartiments (matin / midi / soir…) et s'assurent de sa compréhension.

Q.02. Dans le cas où le patient est autonome, les consignes particulières de prises (avant, pendant, après le repas…) lui sont rappelées par les IDE.

Q.03. Votre unité de soins dispose d'une documentation à jour sur les comprimés ne devant pas être broyés et leur substitution éventuelle.

Q.04. Un document validé par la PUI décrivant les bonnes pratiques de broyage des comprimés (matériel utilisé…) est disponible dans votre unité de soins.

Q.05. Votre unité de soins dispose d'une documentation à jour sur les gélules ne devant pas être ouvertes et leur substitution éventuelle.
Sécurisation du stockage intra-unité

Axe 7. Organisation de l'armoire
Non concerné

R. Conception de l'armoire
Non concerné

R.01. Dans votre unité de soins, il existe un document décrivant le principe de rangement de l'armoire des médicaments.

R.02. Dans votre unité de soins, les médicaments sont rangés en zone distinctes (armoire, tiroirs séparés…) selon la voie d'administration.

R.03. Dans votre unité de soins, le principe de rangement de l'armoire peut générer un risque de confusion lors des changements de marchés.

R.04. Le principe de rangement de l'armoire de votre unité de soins permet d'éloigner physiquement les médicaments à risque de confusion (dosage différents, homonymie…).

R.05. Dans votre unité de soins, le réfrigérateur dédié aux médicaments peut contenir des produits non médicamenteux.

S. Dotation de médicaments
Non concerné

S.01. Le stock de médicaments de votre unité de soins a fait l'objet d'une dotation qualitative et quantitative, validée par médecin, cadre et pharmacien.

S.02. Cette dotation est révisée au moins une fois par an, entre médecin, cadre et pharmacien.

S.03. La liste de dotation actualisée est affichée sur l'armoire ou disponible à proximité de celle-ci.

S.04. Votre unité de soins reçoit autant que nécessaire des informations sur les évolutions des médicaments de la dotation (référence, forme galénique, conditionnement…).

S.05. Votre unité de soins reçoit autant que nécessaire des consignes sur les modifications de rangement des médicaments en dotation suite à changement de marché.

T. Contrôle de l'armoire
Non concerné

T.01. Dans votre unité de soins, il existe un document décrivant le nettoyage de l'armoire à médicaments.

T.02. Dans votre unité de soins, il exite un document décrivant les modalités de contrôle de l'armoire à médicaments.

T.03. Le contrôle des péremptions est effectué au moins une fois par trimestre et est traçé.

T.04. Lors du contrôle de l'armoire, il vous arrive de trouver des médicaments dont la date de péremption ou l'identification n'est plus lisible.

T.05. Plusieurs dosages du même médicament sont parfois mélangés dans la même case de l'armoire de votre unité de soins.

T.06. Le personnel de l'unité de soins a été sensibilisé aux enjeux sécuritaires, environnementaux et économiques de l'élimination des médicaments non utilisés.

T.07. Dans votre unité de soins il existe un document décrivant les règles d'emprunt et de prêt des médicaments entre unités.

T.08. Le contrôle de la température du réfrigérateur de votre unité de soins est effectué au moins 1 fois par jour et est traçé.
Sécurisation du stockage intra-unité

Axe 8. Gestion de l'armoire
Non concerné

U. Approvisionnement de l'armoire
Non concerné

U.01. Votre unité dispose d'un système facilitant le réapprovisionnement (plein-vide, armoire sécurisée…) [si la PUI gère votre armoire le pharmacien présent répond aux questions U]

U.02. Les personnes chargées de la commande de réapprovisionnement de l'armoire ont bénéficié d'une formation spécifique.

U.03. Des aides-soignants ou des ASH participent à la commande des médicaments.

U.04. Les jours de commande ont été fixés dans la semaine.

U.05. Les personnes chargées de la commande respectent ce planning et n'anticipent pas les commandes.

U.06. La commande est basée sur le niveau effectif des stocks de médicaments dans l'armoire et non sur les prescriptions reglobalisées.

U.07. Cette commande est effectuée directement devant l'armoire sans nécessité de retranscription (manuelle ou informatisée)

U.08. Les personnes chargées de la commande utilisent une douchette pour scanner l'identifiant du produit à commander

V. Délivrance globale
Non concerné

V.01. Votre unité est appelée par la PUI si la quantité commandée de certains médicaments paraît anormale (excessive ou trop faible).

V.02. Si un médicament n'est pas délivré à votre unité, la PUI vous en donne systématiquement la raison.

V.03. En cas de non délivrance en raison d'une rupture de stock des laboratoires, la PUI donne des conseils de substitution à valider par le médecin.

V.04. Les médicaments à conserver à +4°C sont délivrés dans le respect de la chaîne du froid.

W. Réception et rangement
Non concerné

W.01. Les médicaments sont délivrés dans un contenant hermétiquement fermé et sécurisé.

W.02. Les produits les plus lourds sont rangés dans le bas du contenant de délivrance (caisse…) et les produits les plus fragiles sont protégés.

W.03. Les médicaments délivrés en blisters sont isolés par référence (sachet, élastique…) pour ne pas se retrouver en vrac.

W.04. Dans votre unité de soins, la réception des médicaments fait l'objet d'un contrôle par une infirmière, qualitatif et quantitatif, sur tout ou partie des lignes.

W.05. La date et l'heure de réception des médicaments dans l'unité de soins sont traçées.

W.06. Des aides-soignants ou des ASH participent au rangement des médicaments dans l'armoire à pharmacie.

W.07. Il existe un protocole de nettoyage des contenant de délivrance des médicaments.
Sécurisation du stockage intra-unité

Axe 9. Chariot d'urgence
Non concerné

X. Gestion du chariot d'urgence
Non concerné

X.01. Le chariot d'urgence de votre unité de soins est vérifié (qualitativement, quantitativement et péremptions) au moins une fois par mois. Cette vérification est traçée

X.02. Un planning prévisionnel est organisé de façon à ce que l'ensemble des IDE participe à la vérification du chariot d'urgence de votre unité.

X.03. En cas d'utilisation du chariot d'urgence, celui-ci est systématiquement vérifié et les médicaments utilisés sont remplacés. Cette vérification est traçée.

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à InterDiag Médicaments ES v2.

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à InterDiag Médicaments ES v2.

Vous êtes perdu ?