Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.

Nouvel autodiagnostic

Vous pouvez retrouver tous vos autodiagnostics en cours ou validés sur la page Mon compte > Autodiagnostics.
Si vous désirez commencer un nouvel autodiagnostic renseignez un nom et cliquez sur le bouton "Sauvegarder".

Instructions de l'autodiagnostic

L'autodiag "Mise en Oeuvre des coopérations au sein des territoires" concerne l'ensemble des professionnels impliqués dans des systèmes de coopération sur leur territoire ainsi que ceux qui sont chargés directement de mettre en place de la cooperation (Pilote de Filières, de réseaux, pilote MAIA, animateur territoriaux, pilote de plate-forme territoriale d'appui, ...)

Instructions

Instructions de l'autodiagnostic

L'autodiag "Mise en Oeuvre des coopérations au sein des territoires" concerne l'ensemble des professionnels impliqués dans des systèmes de coopération sur leur territoire ainsi que ceux qui sont chargés directement de mettre en place de la cooperation (Pilote de Filières, de réseaux, pilote MAIA, animateur territoriaux, pilote de plate-forme territoriale d'appui, ...)

Sommaire

  • A. Thème de coopération
  • B. Caractéristique des relations entre acteurs
    • B.1. Règles de coopération
    • B.2. Financement
    • B.3. Moyens propres
    • B.4. Caractérisation de la structure
    • B.5. Gouvernance
  • C. Evaluation
    • C.1. Mode de suivi
    • C.2. Diffusion des résultats
  • D. Mode de communication
    • D.1. Système d'information
    • D.2. Usage du SI
    • D.3. Utilisation opérationnelle du SI
  • E. Mode de coordination
    • E.1. Concertation pluridisciplinaire
    • E.2. Caractéristiques de l'environnement de travail
    • E.3. Système de coordination

Glossaire

Autodiag "Mise en Oeuvre des coopérations au sein des territoires"

Le thème de coopération est ce qui donne le sens à l'action collective. Il peut être de nature très diverse, peut évoluer voir disparaître.

A. Thème de coopération
Non concerné

1.1.1. Selon vous, le but collectif de la coopération est-il clairement défini ?
1.2.6. Quel est-il (en moins de 20 mots)?
1.3.11. Les thématiques qui ont motivé les coopérations demeurent-elle inchangées ou nécessitent-t-elles une actualisation ?
1.4.16. Quelle est la fréquence d'actualisation des thématiques de coopération (en année) ?
1.5.20. Selon vous l'ensemble des professionnels participants peuvent résumer le but collectif en une phrase

B. Caractéristique des relations entre acteurs
Non concerné

B.1. Règles de coopération
Non concerné

1.1.2. Existe-t-il une gouvernance formalisée s'assurant de la bonne réalisation du but collectif ?
1.2.7. Existe-t-il une charte validée consultable par les membres motivés par ce but collectif ?
1.3.12. Les membres motivés par ce but collectif doivent-ils valider la charte ?
1.4.17. Existe-t-il un pilotage des règles de coopération (charte, communication, suivi,…) qui permet leurs évolutions, leurs validations et leurs bonne diffusion ?
1.5.21. Qui anime cette coopération

Ce chapitre permet de qualifier les financements de la coopération. Ne sont pris en compte que les couts associés aux actions de coopérations (systèmes d'information, mode de coordination, …).

B.2. Financement
Non concerné

2.1.23. Quelle est la part des financements externes (versus auto-financement) en % ?
2.2.27. Quel est le nombre de personnes équivalent temps plein (ETP) dédiées à la réalisation du but collectif ?
2.3. Ces personnes dédiées à la réalisation du but collectif sont-elles salariées d'une structure centralisée ou bien distribuées au sein des partenaires

B.3. Moyens propres
Non concerné

3.1.30. Quel est le nombre d'acteurs en réseau qui participent au moins une fois par mois à la réalisation du but collectif?

B.4. Caractérisation de la structure
Non concerné

4.1. Quel est le type de structure qui anime la coordination entre acteurs ?
Ce chapitre permet de préciser la comitologie prévue et la fréquence de renouvellement des mandats de gestion et de président le cas échéant.

La gouvernance désigne l'ensemble des mesures, des règles, des organes de décision, d'information et de surveillance qui permettent d'assurer le bon fonctionnement et le contrôle du but collectif

B.5. Gouvernance
Non concerné

5.1. A quelle fréquence se réunit les acteurs en charge du pilotage du but collectif?
5.2. Existe-t-il des groupes de travail thématique permettant l'amélioration du fonctionnement collectif et se réunissant plus d'une fois par an
5.3. Quelle est la fréquence de renouvellement des mandats de gestion et de présidents le cas échéant ?

L'évaluation permet de s'assurer que l'action collective atteint ses objectifs. Le cas échéant, elle permet de s'intéroger sur les améliorations à apporter

C. Evaluation
Non concerné

C.1. Mode de suivi
Non concerné

1.1.3. Les critères et indicateurs permettant d'évaluer la pertinence des actions menées sont-ils suivis régulièrement ?
1.2.8. Quelle est la fréquence de suivi des critères et indicateurs d'évaluation ?
1.3.13. Existe-t-il des paramètres d'alertes qui nécessitent des actions immédiates ?

C.2. Diffusion des résultats
Non concerné

2.1.24. Pouvez vous indiquer les principaux indicateurs de résultats suivis ?
2.2.28. A quelle périodicité les résultats sont-ils diffusés ?

D. Mode de communication
Non concerné

D.1. Système d'information
Non concerné

1.1.4. Par quels moyens le partage des informations de suivi permet-il de renforcer la cohésion ?
1.2.9. Existe-t-il une plateforme dans laquelle vous déposez et allez chercher des informations partagées ?
1.3.14. Quelles sont les principales informations disponibles ?
1.4.18. Qui a accès aux informations stockées ?
1.5.22. Combien cela représente-t-il de personnes ?
1.6. Qui peut transmettre des informations ?
1.7. Combien cela représente-t-il de personnes ?

D.2. Usage du SI
Non concerné

2.1.25. Les indicateurs d'usage du système d'information (nombre de connexion, temps moyen par connexion, nombre d'utilisateurs uniques, nombre de documents échangés,…) sont-ils diffusés aux membres ?

D.3. Utilisation opérationnelle du SI
Non concerné

3.1.31. Transmettez-vous des informations personnelles d'usagers qui permettent une évolution de leurs trajectoires de prise en charge ?
3.2.33. Des informations de cette nature vous sont-elles transmises ?
3.3.35. Durant les 3 derniers mois, quelle proportion de vos patients ou usagers a-t-elle directement bénéficiée d'informations échangées ?

E. Mode de coordination
Non concerné

E.1. Concertation pluridisciplinaire
Non concerné

1.1.5. Des réunions de coordination pluridisciplinaire (RCP) sont-elles organisées afin d'améliorer la prise en charge d'usagers ?
1.2.10. Les critères permettant d’affecter ou pas un passage en RCP sont-ils précisés ou annexés à un document de référence (charte, …) ?
1.3.15. Durant les 6 derniers mois, combien de réunions ont été réalisées ?
1.4.19. Qu’est-il advenu du processus initié : comment sont formalisés les retours à l’ensemble des participants ?

l'environnement de travail est l'ensemble des facteurs constitués par l'environnement physique ou humain qui influencent l'exécution de votre travail

E.2. Caractéristiques de l'environnement de travail
Non concerné

2.1.26. Quel degré de complexité attriburiez-vous à l'environnement dans lequel vous évoluez ?

Diriez vous que

2.2.29. Votre environnement permet de mettre en place des processus stables et respectés.

E.3. Système de coordination
Non concerné

3.1.32. En moyenne, à quelle fréquence les acteurs communiquent-ils entre eux pour la réalisation du but collectif ?

Diriez vous que

3.2.34. Un grand nombre d'acteurs peuvent déclencher la coordination.

Diriez vous que

3.3.36. La construction de cette coordination se fait par un travail commun et son maintien nécessite des réalisations.

Diriez vous que

3.4. Le rôle de chacun ainsi que des conséquences dans la prise en charge (qui déclenchent quoi) est nécessaire à la bonne réalisation de la coordination.

Diriez vous que

3.5. La cohésion entre les acteurs est assurée par un processus commun et des règles de gestion connus et pratiqués par tous.
3.6. Ce processus commun nécessite un coordinateur central.
3.7. Il existe un coordinateur central.

Diriez vous que

3.8. Le coordinateur central entretien les processus de cohésion.

Diriez vous que

3.9. Le coordinateur central reçoit les informations et déclenche les réponses aux besoins de patients / usagers (autres services).

Diriez vous que

3.10. Le coordinateur central dirige une équipe opérationnelle au service des patients (diagnostic, élaboration de programmes de prise en charge, etc.).

Diriez vous que

3.11. Le coordinateur central est tout à fait légitime vis-à-vis de l'ensemble des acteurs.

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Autodiag "Mise en Oeuvre des coopérations au sein des territoires".

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Autodiag "Mise en Oeuvre des coopérations au sein des territoires".

Vous êtes perdu ?