Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Méthode

Ressources associées

 2168 vues

Contexte et enjeux

Les systèmes d’information deviennent une condition incontournable de mise en œuvre des réformes et un facteur de performance des établissements

Le monde de la santé subit de profondes transformations à de multiples niveaux : l’offre de soins se restructure et le contexte économique et organisationnel évolue rapidement (tensions budgétaires, démographie médicale, etc.), alors que les besoins de santé se modifient profondément (augmentation des maladies chroniques, vieillissement de la population).

Les technologies de santé constituent un des moyens privilégiés pour adapter le secteur de la santé à ces multiples contraintes. Au sein des technologies de santé, les technologies de l’information et de la communication (TIC) occupent une place souvent sous-estimée, notamment du fait du faible volume d’investissement qu’elles mobilisent relativement aux technologies biomédicales.

Développer l’usage des TIC, leur congruence avec les enjeux des établissements, avec les besoins des patients et des professionnels constitue donc un enjeu majeur pour les établissements sanitaires et médico-sociaux : il s’agit de concilier qualité, sécurité et accessibilité des soins avec maîtrise budgétaire. Ce sujet constitue le cœur du management des systèmes d’information de santé (SIS).

Ce contexte concourt à assigner de nouvelles responsabilités aux SIS. Historiquement tournés sur l’intra-établissement et destinés principalement à l’usage des fonctions administratives et support, les systèmes d’information (SI) se limitaient essentiellement à des applications de gestion. Depuis plusieurs années, l’informatisation du « cœur de métier » connait une accélération importante. Les systèmes d’information revêtent un caractère stratégique tant ils interviennent au cœur de la prise en charge non seulement au sein des établissements sanitaires et médico-sociaux, mais également entre les différents acteurs de la prise en charge.

Cependant, un décalage existe entre le rôle stratégique des SI et les efforts de mise en œuvre dans les établissements. L’appétence des décideurs à investir dans les SI reste encore fragile :

  • La conviction que les SI offrent un potentiel avéré de création de valeur n’est toujours pas acquise
  • Les décideurs ne disposent que rarement des outils et méthodes pour maîtriser les investissements technologiques

Dans les faits, le rendement des investissements en SI demeure encore souvent insatisfaisant :

  • Les projets de SI ne sont pas systématiquement alignés avec les enjeux des établissements ;
  • La maîtrise et le pilotage des projets restent largement perfectibles.

Ainsi, les équipes de direction doivent être accompagnées et outillées pour sécuriser les investissements en SI et en tirer le meilleur parti. Cette sécurisation des nombreux projets SI lancés par les établissements passe par une gestion performante de leur portefeuille de projets SI.

Dans ce contexte, l’ANAP a initié un projet de constitution d’une méthode de gestion de portefeuille de projets SI.

Sous-chapitres :

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 24/10/2014

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Gérer un portefeuille de projets de système d’information en santé (GPP-SIS) (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Gérer un portefeuille de projets de système d’information en santé (GPP-SIS) (Méthode).

Vous êtes perdu ?