Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Démarche

 1589 vues

Les habitudes sont fortement ancrées, et souvent fondées sur des allégations de sécurité ou réglementaires illusoires ou périmées. Des leviers sont indispensables pour passer le cap important d’une dématérialisation la plus complète.

« L’inventaire des documents papier du dossier a été réalisé. Néanmoins, l’étude des usages service par service nous a apparu déterminante dans la réussite du projet pour aboutir à l’objectif ultime du Zéro papier. C’est un travail de longue haleine, mais que nous jugeons comme très payant au final. L’arrivée d’un DPI de 2° génération constitue un bon levier pour évaluer le delta de la non-informatisation. »  (CH Saint-Joseph Marseille)

« Le changement est difficile à réaliser :

- par habitude

- par sentiment de sécurité

- du fait de glissement de tâches pas toujours compris

De ce fait, nous avons mis en œuvre une marche en avant, avec des positions souvent tranchées, pour arriver au résultat.

Néanmoins, ceci n’a jamais été fait sans démontrer aux professionnels l’intérêt de la démarche pour eux et pour l’Institution et trouver des solutions pour s’adapter aux besoins (alertes, listes de travail, synthèse de dossiers…)

Les chefs de service ont souvent joué un rôle fondamental dans cette marche en avant.

Elle nécessite cependant un contrôle régulier pour s’assurer du maintien des bons principes

(Hôpitaux Universitaires de Strasbourg)

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 18/12/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Zéro papier pour soigner : pourquoi ? Comment ? (Démarche).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Zéro papier pour soigner : pourquoi ? Comment ? (Démarche).

Vous êtes perdu ?