Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Ressources associées

Personne ressource

Etienne MAUGET

 292 vues

La mutualisation de la fonction achat au sein des GHT depuis le 1er janvier 2018 réunit les conditions d’opportunité d’aborder les problématiques logistiques de manière globale en analysant :

  • Les points de livraison (nombre et localisation) qui constituent l’interface entre les établissements hospitaliers et leurs fournisseurs de produits et fournitures ;

  • La multiplicité des lieux de stockage (nombre et spécialisation des entrepôts), en repensant la pertinence de stocker à l’hôpital ou chez l’industriel.

Par ailleurs, l’environnement de la logistique hospitalière permet aujourd’hui de repenser ces processus et moyens :

  • Les établissements hospitaliers vont encore vivre dans les années qui viennent dans un contexte budgétairement contraint ;

  • Les directeurs d’établissements perçoivent mieux le gisement économique du levier logistique, même s’ils ont besoin d’éléments de convictions pour guider leur réflexion stratégique sur ce sujet ;

  • Les industriels fournisseurs de l’hôpital ont compris le gisement de création de valeur partagée (démarche gagnant/gagnant) que constitue l’optimisation des stockages et de la distribution entre établissements membres du GHT.

Enfin, les actions de formation logistique (menées notamment par l’ANFH dans le cadre du dispositif Safitech) ont permis d’accroître l’expertise technique des acteurs hospitaliers.

Du fait de la valorisation financière des produits et fournitures, mais aussi de la variété des entités hospitalières touchées (services de soins, restauration, services médico-techniques, services généraux…), les gisements de performance sont multiples :

  • Optimiser le niveau des stocks :

    • Réduire le besoin en fonds de roulement ;

    • Réduire le périmètre des dispositifs de stockage du GHT et donc réduire les coûts de stockage associés.

  • Optimiser les interfaces avec les fournisseurs en baissant les coûts de revient globaux :

    • Optimiser le stockage côté hôpital vs côté industriel ;

    • Limiter le nombre de points de livraison.

  • Gérer de bout en bout la distribution des produits et fournitures :

    • Réduire les coûts de distribution interne ;

    • Réduire les coûts de distribution externe.

Au final, ces différentes actions permettent de :

  • Améliorer la qualité du service rendu aux entités hospitalières clientes (rapidité, fiabilité, visibilité) ;

  • Générer des économies pour les établissements ;

  • Libérer du temps de soignants en supprimant des activités logistiques (gestion des petits stocks locaux, etc.).

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 14/01/2020

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Informatiser la chaîne logistique (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Informatiser la chaîne logistique (Enseignements).

Vous êtes perdu ?