Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Apport en connaissance

Ressources associées

 74 vues

La gestion des structures médico-sociales nécessite une interaction étroite avec l’extérieur. Les professionnels métiers et les usagers, l’entourage, les partenaires et les autres structures échangent donc régulièrement des informations.

Ces échanges se font dans un cadre d’interopérabilité qui doit être suivi et appliqué. Il permet à l’ensemble des acteurs une sécurité et une fiabilité des informations.

En termes de logiciels, ces outils doivent se conformer progressivement à ce cadre selon la feuille de route établie et en particulier d’intégrer les outils mis à disposition :

  • De l’usager et son entourage dans l’ENS16 (DMP, portail patient, etc.) ;

  • Des professionnels et des partenaires disponibles dans le bouquet de service aux professionnels (DMP, MSS, e-prescription, e-parcours, etc.) ;

  • En termes d’annuaire et de référentiel nationaux (identifiant de l’usager, identifiant professionnel, identifiant des structures et services, référentiels de médicament, référentiel d’évaluation, etc.).

Certains logiciels proposent déjà une interaction avec les usagers et leurs entourages (portail usager, agenda, espace documentaire, etc.). D’autres proposent des solutions d’import/export avec les partenaires. Ces outils doivent progressivement se conformer aux orientations nationales.

Il est également possible que certaines interactions ne soient pas encore normées, comme le lien entre le dossier d’usager informatisé et le logiciel de gestion des stocks de la Pharmacie afin de permettre la génération automatique des doses à administrer lors de la préparation des piluliers, surtout si celle-ci est automatisée. Pour l’écriture éventuelle d’un cahier des charges, il est nécessaire de préciser ces besoins d’interopérabilité, mais également, de préciser d’appliquer la norme si elle vient à apparaitre pendant la durée du contrat.

En considérant la « cartographie fonctionnelle du SI d’une structure médico-sociale », il est important de décrire le lien entre les fonctions « bleues » (services socles) et les fonctions « roses » (production/métier).

A minima, les éléments du bouquet de service et les services socles nécessaires aux activités cœur de métier de la structure doivent être décrits.

  1. Espace numérique de santé

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 08/06/2020

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Fonctions d'un dossier de l'usager à informatiser (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Fonctions d'un dossier de l'usager à informatiser (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?