Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Apport en connaissance ♦ Kit de productions

Les parcours des personnes en psychiatrie et santé mentale - Première approche

 226 vues

La notion de « parcours en psychiatrie et santé mentale » est récente et se traduit encore peu dans la prise en charge des personnes. L’ANAP a voulu mettre en exergue cette dimension du « prendre soin » et propose une démarche territoriale et participative visant à améliorer les parcours des personnes diagnostiquées avec des troubles psychiques chroniques, qu’elles soient ou non en situation de handicap psychique reconnu. L’une des particularités de ce projet est d’associer l’ensemble des acteurs du champ de la psychiatrie et de la santé mentale aux travaux, en passant outre les frontières institutionnelles : usagers, familles, aidants et professionnels du médico-social, du social et du sanitaire.

Présentation de la publication

Pendant 18 mois, dans trois territoires, avec les Agences Régionales de Santé (ARS) volontaires (Auvergne, Bretagne et Nord-Pas-de-Calais) et l’ensemble des acteurs concernés, un diagnostic a été réalisé, et des actions d’amélioration mises en œuvre.

Objectif

L’objectif de cette publication de l’ANAP est de présenter une synthèse des principaux enjeux pour l’organisation des prises en charge et des accompagnements des personnes concernées.

Ainsi, à partir des travaux conduits avec les acteurs de terrain, 8 constats globaux ont été mis en évidence :

  • La régulation séparée des secteurs sanitaire et médico-social et social : une entrave à la visibilité des parcours
  • La non-demande, face cachée paradoxale des parcours en psychiatrie et santé mentale
  • Le handicap psychique, une réalité encore méconnue dans les pratiques des professionnels sanitaires et médico-sociaux
  • La logique de placement prévaut sur celle de l’accompagnement des personnes
  • L’attention portée au calibrage de l’offre s’exerce au détriment de la prise en considération des flux
  • Le clivage hôpital/médecine de ville fragilise le parcours de soins des patients
  • Hospitalo-centrée, l’organisation des soins peine à prendre en compte le patient dans son milieu de vie ordinaire
  • La faiblesse des outils de mesure fait obstacle à une objectivation du service rendu

Enfin, les travaux proposent plusieurs voies de progrès, identifiées à partir des préoccupations communes aux trois territoires. L’un des apports principaux de la démarche est de contribuer à faire prendre conscience aux acteurs de la nécessité de travailler de façon décloisonnée pour trouver ensemble des réponses et des pistes d’amélioration pertinentes.

A qui s’adresse cette publication ?

Ce document s’adresse à l’ensemble des acteurs, professionnels ou usagers, évoluant dans le champ de la psychiatrie et de la santé mentale intéressés par une réflexion sur les conditions organisationnelles d’une prise en charge adéquate et d’une optimisation du système actuel.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 26/08/2015

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Les parcours des personnes en psychiatrie et santé mentale - Première approche (Apport en connaissance ♦ Kit de productions) qui traite de Usager, Santé mentale.

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Les parcours des personnes en psychiatrie et santé mentale - Première approche (Apport en connaissance ♦ Kit de productions) qui traite de Usager, Santé mentale.

Vous êtes perdu ?