Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Apport en connaissance

Sommaire

Ressources associées

Personne ressource

Etienne MAUGET

 620 vues

La règle commune est que les informations contenues et manipulées dans le SI HAD soient (le plus largement possible) des informations structurées (data), ce qui implique un format, une syntaxe et des relations entre les données.

De plus, l’évolution croissante de l’usage des outils numériques dans le domaine de la santé conduit à favoriser l’échange et le partage de contenu numérisés, structurés ou non structurés. Cela vaut notamment pour des documents texte (PDF par exemple), des documents scannés, des images, des photos ou vidéos numériques, etc…

Dans tous ces cas de figure, les documents non structurés doivent être associés à des méta-données structurées destinées notamment :

  • A caractériser la nature physique du document

  • A caractériser le type de document, son usage (par exemple compte rendu d’hospitalisation, résultat d’examen biologique, prescription, …)

  • A enregistrer la date du document

  • A enregistrer l’auteur du document (nom) et sa fonction

  • A enregistrer l’origine du document (établissement de santé, plateau technique, officine, …)

  • A enregistrer le patient auquel se rapporte le document

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 12/10/2018

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Définition du Système d'Information de l'HAD (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

go_to_top

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Définition du Système d'Information de l'HAD (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?