Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements ♦ Apport en connaissance

 2316 vues

Secteurs public et privé

Les différences de fonctionnement des établissements des secteurs public et privé, liées notamment au mode d'exercice des praticiens, ont un impact non négligeable sur le système d'information.

Ces caractéristiques se traduisent par une composition souvent très hétérogène, dans le secteur privé, des solutions informatiques équipant les cabinets de praticiens, mais aussi certains plateaux techniques (laboratoire, radiologie), du fait :

  • De leur indépendance juridique et financière, conduisant à des choix de solutions plus directement appropriées à leur spécialité ;
  • De la multiplicité des lieux d'exercice des praticiens.

Les conséquences de cette hétérogénéité se traduisent généralement par :

  • Un déport des agendas vers les cabinets, rendant difficile, voire impossible, une vision globale du parcours du patient ;
  • Une optimisation des ressources rendue d'autant plus complexe que les structures sont multiples, indépendantes et qu'un lien direct existe entre l'activité libérale des praticiens et leur chiffre d'affaires.

Les réticences quant au partage de l'information d'activité et à l'ouverture des agendas, constituent autant de freins supplémentaires à l'optimisation des ressources. Dans le cadre des activités libérales des praticiens, ces motivations sont souvent liées au contexte concurrentiel de leurs activités.

Structures et structures coordonnées

Un établissement appartenant à une CHT ou à un GCS est confronté lui aussi à la même difficulté d'outils multiples de planification, du fait de la présence de SIH différents. La convergence des SIH pour aboutir à une vision commune en termes de planification peut s'avérer vite complexe.

Cette décomposition en entités distinctes limite toute mutualisation des ressources et constitue un frein à l'élaboration d'outils globaux de planification d'activités.

Par ailleurs, les standards d'interopérabilité concernant la planification sont assez peu mis en oeuvre à ce jour dans les solutions des éditeurs du marché.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 28/04/2014

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Partager les enjeux, bénéfices et facteurs clé de succès de l’informatisation de la programmation des ressources et agenda patients (Enseignements ♦ Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Partager les enjeux, bénéfices et facteurs clé de succès de l’informatisation de la programmation des ressources et agenda patients (Enseignements ♦ Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?