Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Apport en connaissance

 1950 vues

Cette perspective se propose d’analyser le processus par lequel les technologies contribuent à la performance de l’entreprise. En effet, on constate une inadéquation entre les bénéfices attendus à l’origine des projets et les résultats effectifs de leur mise en oeuvre. De nombreux retours d’expériences témoignent ainsi de l’abandon des projets et de phénomènes de sous-utilisation des dispositifs. En effet, les TIC ne s’inscrivent pas simplement dans une logique de reproduction (automatisation de l’existant). Leur mise en oeuvre s’accompagne le plus souvent d’un projet de mutation radicale des modes de fonctionnement en vigueur (Dieu, Zune, 1998).

Le concept d’usage nécessite donc d’être précisé. Il renvoie au sens que l’usager accorde à l’utilisation du produit/service, recouvrant l’emploi, les comportements, les attitudes et les représentations des individus qui se rapportent directement ou  indirectement à l’outil. Plus globalement, il faut étudier l’effet des TIC sur le processus de l’organisation, leur impact sur l’individu, le collectif de travail pour évaluer leur contribution à la performance de l’organisation. Les trois grandes approches présentées ci-dessous poursuivent cet objectif.

Sous-chapitres :

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 16/10/2014

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Comprendre l'impact des TIC sur les établissements de santé (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Comprendre l'impact des TIC sur les établissements de santé (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?