Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Méthode

 3700 vues

La vue métier a pour but de décrire les processus métier d’une organisation – en l’occurrence des

établissements de santé – en termes de flux d’information entrants et sortants, d‘ activités , d’objets métier , d’ acteurs et d’outils métier ou informatiques.

Chaque processus métier est caractérisé par un événement initial – ou déclencheur – et un résultat final. Il est décrit par l’enchaînement de plusieurs activités

 

Les concepts de la vue métier

Les concepts retenus pour cartographier l’architecture métier sont définis dans le glossaire ci - dessous.

Le formalisme associé aux concepts respecte le standard MEGA mis en œuvre dans les études d’urbanisation déjà menée au GMSIH

GLOSSAIRE DES CONCEPTS DE L’ARCHITECTURE METIER  
 Concept  Formalisme  Définition
 acteur   Nom de l'acteur

Elément de description (modélisation) de l’ architecture métier.

Un acteur est une personne – personne physique – , une organisation – personne morale – ou un système en liaison - automate ou système d’information – Par exemple : le patient, le médecin traitant, l’infirmière, la pharmacie.

L’acteur tient un ou plusieurs rôles fonctionnels.

Un acteur est défini à un niveau plus ou moins fin en fonction de la précision que l'on doit fournir. Un acteur peut donc donner lieu à une décomposition hiérarchique ou à un regroupement.

Un acteur réalise des activités ou des processus et interagit avec le système d’information en émettant ou en recevant des flux d’information.

  • Un acteur est désigné par son nom ou son acronyme. Sa désignation doit respecter : l’acronyme officiel, le cas éché ant, pour un acteur (exemple : CNAMTS), sinon le nom en toutes lettres (exemple : Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés) ;
  • l’expression désignant l’ acteur , pour un acteur représentant un acteur générique (exemple : services déconce ntrés de l’Etat)
 activité

 Nom de l'activité

 

Elément de description (modélisation) de l’ architecture métier.

Une activité est un élément cohérent de description d’un processus . Elle traite des informations en entrée et restitue des informations en sortie en fonction d es règles de gestion qu’elle met en jeu. Elle apporte une valeur ajoutée.

Une activité est réalisée dans le contexte d’un processus par un ou plusieurs acteurs dans un et un seul rôle donné . Une activité répond à un objectif mesurable, consomme des ressour ces et rend compte de ses actions.

Les activités peuvent être enchaîné e s selon les trois types habituels : séquence, itération, alternative.

Une activité est désignée par un groupe verbal.

Exemple d’activité : « Transmettre une facture ».

Une activité se d écompose en tâche

 flux d'information  

Elément de description (modélisation) de l’ architecture métier , appelé flux d’information dans la méthode.

Le flux d'information permet de représenter les échanges d’ informations entre les différents éléments de l’ architecture métier . Un flux d'information représente un ensemble de données auquel un sens peut être donné :

  • produit ou fourni par un acteur , un processus , ou une activité ;
  • reçu ou utilisé par un acteur , un processus ou une activité.

Un flux d'informa tion est en vue métier un ensemble de données métier émis – flux d'information sortant – ou reçu – flux d'information entrant – par un a cteur , un p rocessus ou une a ctivité . Ce flux d'information n’est pas nécessairement supporté par le système informatique.

Les flux d'information peuvent être synchronisés entre eux. Une synchronisation est formalisée par une barre dans un diagramme d’activités.

Le flux d'information est désigné par un groupe nominal.

Exemple de flux d'information : « Paiement d’une facture », « LFSS »

 

 objet métier  Nom de l'objet métier

Elément de description (modélisation) de l’ architecture métier.

Les objets métier sont la représentation d’informations signifiantes d’un point de vue du métier. Ils représentent des objets de gestion (exemp les : facture, paiement) ou des objets techniques (exemples : médicaments, dispositif médical).

Ils sont regroupés dans la vue informationnelle.

Les objets métier sont généralement représentés au moyen des notions classiques de modélisation des données UML :

  • classe ;
  • attribut ;
  • association.

Une classe ou un attribut est désigné par un groupe nominal.

Une association est désignée par un groupe verbal.

Exemples d’objets métier :

  • classe : établissement, facture;
  • attribut : nom de l’établissement, montant facturé ;
  • association : « Situer » pour « un établissement est situé dans un département », « Classer » pour « un établissement est classé dans une catégorie d’établissement ».
Les objets métier sont décrits dans la carte des données métier (CDM) , sous forme tabulaire
 processus  Nom du processus

Elément de description (modélisation) de l’ architecture métier .

Un processus est un ensemble d’ activités réalisées par des acteurs pour satisfaire à un objectif (produire une facture, soigner un patient...). C’est une chaîne de valeur fournissant un bien ou un service à un client de l’ établissement de santé étudié.

De l’échange d’ information se produit dans un processus sous forme de flux d'information.

Un processus peut être décomposé de façon hiérarchique en plusieurs processus . Les processus de plus bas niveau de décomposition sont décrits par un diagramme d’enchaînement d’activités. Il est recommandé de ne pas dépasser trois niveaux de décomposition. 

Un processus est désigné par un groupe verbal. Exemples de processus :

«Admettre le patient», «Obtenir les contreparties»

 rôle  Nom du rôle

Elément de description (modélisation) de l’ architecture métier.

Un rôle est un ensemble de compétences permettant à un acteur d’exécuter des activités partageant une même finalité et s’appuyant sur un même savoir - faire et des ressources communes. Le rôle détermine les éléments d’information auxquels l’acteur aura accès.

Les rôles peuvent être classés en quatre grandes catégories :

  • Responsable : désigne l’élément de structure qui organise et contrôle le déro ulement des travaux et en vérifie la qualité ou qui en valide les résultats.
  • Actif : détermine l’élément de structure qui réalise les travaux. Lorsqu’il y a plusieurs actifs cela signifie que chacun travaille sur un domaine qui lui est réservé.
  • Consulté : définit un élément qui apporte une expertise ou un avis externe aux acteurs ou au responsable.
  • Informé : désigne celui qui reçoit, des acteurs ou des responsables, une information sur les travaux, leurs résultats ou les décisions prises.
Un rôle est désigné par un groupe nominal. Exemple de rôles : prescripteur, ordonnateur, débiteur , décideur , expert ...

 

Cartes de la vue métier

Les cartes élaborées dans l’ architecture métier sont :

    • la carte des flux entre acteurs (CFA) ;
    • la carte de l’organigramme des acte urs (COA) ;
    • la carte des rôles (CR) ;
    • la carte des flux d’information (CFI)
    • la carte des processus majeurs (CPMJ),
    • la carte des processus métier (CPMT) ;
    • la carte des objets métier (COM) ;
    • la carte des activités d’un processus (CAP) ;
    • la carte des acti vités d’un rôle (CAR),

Toutes les cartes ne sont pas produite s dans le contexte du SIFR .

Carte des Flux entre Acteurs (CFA)

La carte des flux entre acteurs de l’ établissement de santé étudié est destinée à mettre en évidence le périmètre du système d’information modélisé, en termes d’échanges de flux d’information entre les acteurs en interaction avec le système d’information.

Les concepts représentés dans la carte sont :

  • acteur ;
  • flux d’information.

Cette carte est unique.

Elle se nomme « CFA – Carte d es Flux entre Acteurs / [ périmètre de l’étude ] ».

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des flux entre acteurs n’ est pas retenue. La définition des acteurs est à l’initiative des établissements. Cependant, leurs rôles sont définis et représentés sur la carte des activités par processus , avec les flux d’information échangés.

Cartes de l’ Organigramme des Acteurs (COA)

La carte de l’ organigramme des acteurs a pour objectif d’identifier les acteurs et de décrire leur (s) rôle (s) vis - à - vis de l’ établissement de santé étudié .

Les concepts représentés dans la carte sont :

  • acteur ;
  • rôle.

Cette carte est unique .

Le nom de la carte globale est « COA – Carte de l’ organigramme des acteurs / [Périmètre d’étude] ».

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte de l’organigramme des acteurs n’est pas retenue .La définition des acteurs est à l’initiative des établissements.

Carte des Rôles (CR)

La carte des rôles a pour objectif d’identifier les rôles de l’ établissement de santé étudié et de décrire les compétences qu’ils recouvrent.

Le concept représenté dans la carte est le rôle .

Cette carte est unique. Le nom de la carte est « CR – Carte des rôles / [ périmètre de l’étude ] ».

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des rôles est retenue.

La carte des rôles (CR) est présentée sous forme tabulaire . Le tableau supportant le référentiel des rôles contient une ligne par rôle . La signification des colonnes est la suivante :

  • Nom : nom du rôle.
  • Description : signification du rôle vis - à - vis du SIFR. Une nomenclature de responsabilités peut être utilisée pour assigner une responsabilité à un rôle : R = responsable, A = actif, C = consulté, I = informé.

Carte des rôles - Illustration

Carte des Flux d’Information (CFI)

La carte des flux d’information a pour objectif d’identifier et de décrire les flux d’information de l’établissement de santé étudié.

Le concept représenté dans la ca rte est le flux d’information.

Cette carte est unique. Le nom de la carte est « CFI – Carte des Flux d’Information / [périmètre de l’étude] ».

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des flux d’information n’est pas retenue . La définition des flux d’information est incluse dans la description des activités qui les manipulent.

 

Carte des Processus Majeurs (CPMJ)

La carte des processus majeurs de l’ établissement de santé étudié est destinée à présenter une vue d’ ensemble des processus métier de haut niveau pour obtenir le consensus de tous les acteurs . Elle est la base de référence pour l’identification de tous les processus métier , qui doivent chacun être une composante d’au moins un processus majeur .

Le concept utilisé dans la carte est celui de processus.

Les processus majeurs de l’établissement de santé étudié sont classés en trois catégories placées de haut en bas en :

  • processus associés ;
  • processus métier ;
  • processus support.

Cette carte est unique.

Le nom de la carte est « CPMJ - Carte des Processus Majeurs / [ périmètre de l’étude ] » .

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des processus majeurs n’ est pas fournie. Cette carte de référence de niveau établissement n’étant pas encore disponible.

 

Carte des Processus Métier ( CPMT )

La carte des processus métier est destinée à présenter l’ensemble des processus métier de niveaux intermédiaires et élémentaires de l’ établissement de santé étudié . Elle est la base de référence pour l’identification de toutes les activités , qui doivent chacune être une composante d’au moins un processus .

Le concept utilisé dans la carte est celui de processus.

Cette carte est unique.

Le nom d’une carte est « C PMT – Carte des Processus Métier / [ périmètre de l’étude] »

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des processus métier n’est pas retenue . L’identification et l’enchaînement des processus sont inclus dans la carte des activités par processus (CAP)

 

Carte des Objets Métier (COM)

La carte des objets métie r a p our objectif de présenter le macro - modèle d’objets métier . Elle est la base de l’identification des fonctionnalités de gestion des données dans l’étude de la vue fonctionnelle.

Le concept utilisé est celui d’ objet métier qui recouvre les notions « d’objet, propriété et relation » dans une modélisation de type « entités – relations » ou « classe, attribut et association » dans une modélisation de type UML – Unified Modeling Language – .

Cette carte est unique.

Le nom de la carte est « COM – Carte des Objets Métier / [ périmètre de l’étude ] ».

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des objets métier est retenue .

La carte des objets métier est présentée sous forme tabulaire sous Microsoft ® Office Excel . Le tableau supportant le référent iel des données contient une ligne par donnée ou valeur, si la valeur est renseignée.

La signification des colonnes est la suivante :

  • Nom du concept/ objet : nom de l’objet.
  • Définition : description textuelle de l’objet.
  • Lien entre les différents objets : expression du lien entre deux ou plusieurs objets (exemple : une venue concerne un seul patient et un seul établissement).
  • Nom de la famille de données : nom d’un regroupement de données sur un critère de cohérence (exemple : identification du patient = IP P + nom + prénom + date de naissance...)
  • Description de la famille de données : signification donnée à un regroupement de données sur un critère de cohérence (exemple : l’identité du patient est la représentation d'une personne physique du monde réel).
  • Principaux statuts traités par famille de données : statuts à suivre pour une famille de données (exemple : identification du patient).
  • Valeurs des principaux statuts traités par famille de données : valeurs que peuvent prendre les statuts à suivre pour une f amille de données (exemple : identification du patient = provisoire ou définitive).
  • Données : noms des données associées à une famille de données (exemple : traits d’ identification du patient = IPP + nom + prénom + date de naissance...).

Carte des Objets Métier (COM) – Illustration

 

Carte des Activités d’un Processus (CAP)

La carte des activités d’un p rocessus a pour objectif de rep résenter l’enchaînement des a ctivités d'un p rocessus en précisant les flux d’information échangés , les acteurs , les rôles et les autres processus en liaison.

Les concepts utilisés sont :

  • processus ;
  • activité ;
  • acteur ;
  • rôle ;
  • flux d'information , avec synch ronisation éventuelle .

Cette carte est élaborée pour chaque processus .

Le nom de la carte est « CAP – Carte des Activités d’un Processus / [périmètre de l’étude] – [nom du p rocessus ] ».

Dans le contexte du projet Facturation – Recouvrement , la carte des activités d’un proces sus est retenue .

La carte des activités d’un processus est présentée sous forme d’un diagramme d’activités de type UML – Unified Modeling Language – dans la cartographie de l’architecture métier sous Microsoft ® Office Excel

Diagramme d'activité - Définitions

 

 Figure 13 – Carte des Activités par Processus (CAP) / Diagramme d’Activités / Concepts et formes graphiques du diagramme d’activités

 

Diagramme d'activités - Illustration

Figure 14 - Carte des Activités par Processus (CAP) / Diagramme d'Activités / Illustration isuue de l'étude

 

Référentiel des activités -Définitions

Référentiel des activités contient une ligne par tâche.La signification des colonnes est la suivante :

  • Processus : nom du processus tel qu’il figure dans l’un des onglets du tableau contenant la carte des activités par processus.
  • Activité : nom de l’activité telle qu’il figure dans l’un des onglets du tableau contenant la carte des activités par processus.
  • Mode d’entrée : modalités selon l esquelles le patient est entré dans l’ES (HC = hospitalisation complète, HAD = hospitalisation à domicile, ACE = actes et consultations externes, URG = urgence, Séance = séance, Rétrocession = délivrance de médicaments en ambulatoire , PIE = prestation inte r établissements ).
  • Rôle : rôle défini dans le Référentiel des rôles.
  • Tâche : nom d’une tâche ; une tâche aboutit à une étape de l’activité à laquelle elle appartient.
  • Données : nom d’un objet, d’une famille de données ou d’une donnée élémentaire manipulé par la tâche.
  • Point de complexité : description textuelle d’un point de complexité lié à la tâche.
  • Bonnes pratiques : description textuelle de la pratique actuelle à reconduire dans le système futur compte tenu de son efficacité et de sa qualité.
  • Commentaires : toute description textuelle d’éléments permettant une meilleure compréhension de la tâche.

 

 

 

 

Règles d’urbanisme de la vue métier

Règle 1

Les processus métier d’un établissement de santé sont classés en trois familles :

  • processus de pilotage et de supervision, appelés processus associés, dont l’objet est notamment de décrire les actions de pilotage d’un établissement de santé ;
  • processus métier, dont l’objet est de décrire les actions opérationnelles des métiers d’un établissement de santé pour fournir les produits et services attendus ;
  • processus support de gestion et de mise à disposition des ressources, appelés processus supp ort, dont l’objet est de décrire les actions d’administration et de logistique nécessaires au soutien des actions opérationnelles et de pilotage.

Règle 2

La décomposition des processus est limitée à 3 niveaux hiérarchiques.

Règle 3

Tout processus doit être déclenché par un ou plusieurs événements et/ou flux d'information entrant qu’il traite en totalité et doit émettre un ou plusieurs événements et/ou flux d'information sortants .

Règle 4

Une activité peut être automatisée totalement, partiellement ou pas du tout.

Règle 5

Toute transformation d'une donnée métier est contenue dans une activité

 

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 08/12/2015

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Mener une démarche d'urbanisation appliquée au SI Facturation / Recouvrement (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Mener une démarche d'urbanisation appliquée au SI Facturation / Recouvrement (Méthode).

Vous êtes perdu ?