Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Méthode

 1624 vues

Avant de se lancer dans l’élaboration du cahier des charges, il est indispensable d’effectuer certaines tâches préparatoires et de planifier les différentes opération.

Identifier les profils utilisateurs

Qui va utiliser le futur système. l’identification des profils utilisateurs n’est pas si simple qu’elle n’y paraît.

Par exemple, pour un logiciel de prescription, qui prescrit ? Un médecin, mais aussi une sage-femme. Et tous les médecins ne peuvent avoir accès au module de prescription. Ainsi, le profil utilisateur n’est pas « médecin » mais « prescripteur ».

Chaque profil utilisateur devra être précisément défini.

Établir la liste des sources d’exigences

On établira dans un premier temps la liste des sources possibles d’exigences : tableau comprenant les sources, leur utilité, les techniques de recueil, les ressources nécessaires, la charge de travail.

Estimer les charges et les délais

La charge de travail dépend de la difficulté du recueil (accès aux sources, complexité technique), de la taille, du niveau de détail...

Identifier les ressources

Par exemple :

Le directeur de la mission. C’est le correspondant unique du client. Il définit et gère le projet et anime les interactions entre acteurs.

L’expert métier. Personne connaissant le domaine d’application.

Un consultant expert en gestion des exigences. Il apporte à l’équipe expertise et conseil méthodologique.

Un expert technique.

Identifier et analyser les risques

Il s’agit ici d’aborder les risques spécifiques à l’élaboration :

  • l’indisponibilité de certains profils utilisateurs,
  • l’implication insuffisante, de la maîtrise d’ouvrage stratégique.

Enregistrer les charges et les délais

On établira et fera appliquer un suivi du temps passés :
  • en réunions avec le maître d’ouvrage ;
  • en groupe de travail ;
  • à la rédaction et aux modifications du cahier des charges ;
  • aux revues de documents.

Contenu du plan projet

On peut formaliser cette planification dans un document contenant les éléments suivants :
  • description simple du processus global d’élaboration ;
  • techniques de recueil à mettre en oeuvre ;
  • modèles de représentation de l’information à utiliser ;
  • outils à utiliser ;
  • liste des documents types à utiliser ;
  • liste des sources d’exigences ;
  • représentants des utilisateurs aux groupes de travail ;
  • formations éventuellement prévues aux techniques et outils ;
  • ressources nécessaires ;
  • charges ;
  • délais ;
  • risques.
  • taille de l’équipe,
  • moyens à mettre en oeuvre,
  • formations à prévoir,
  • circuit de l’information,
  • fréquence des réunions,
  • démarche de validation des documents,.

Check-list de planification

  •  L’objectif du projet est clair, sans ambiguïté, sans langue de bois.
  • L’atteinte de l’objectif est vérifiable et mesurable.
  • L’atteinte de l’objectif se traduira par un bénéfice.
  • On est assuré que l’objectif sera atteint avec les moyens alloués.
  • Il y a un accord écrit sur le périmètre du projet.
  • Les risques (impact et probabilité) sont raisonnables.
  • On a estimé les coûts et s’est-on assuré qu’ils sont raisonnables.
  • Les parties prenantes sont impliquées.
  • L’investissement prévu est justifié.
  •  Le processus d’élaboration du cahier des charges est clair.
Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 17/11/2015

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Elaborer un cahier des charges (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Elaborer un cahier des charges (Méthode).

Vous êtes perdu ?