Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Méthode

Ressources associées

Personne ressource

Etienne MAUGET

Glossaire

 1087 vues

Appliquer des règles de bonne formulation peut apparaître contraignant, mais est très avantageux à terme. Un cahier des charges bien formulé, dans un langage correct, sera mieux compris par le maître d’œuvre et évitera les erreurs d’interprétation. De plus, il sera plus maintenable qu’un cahier des charges écrit dans un langage approximatif.

Pour exprimer une exigence, il est préférable d’utiliser une phrase courte et claire. On évitera les phrases comportant des propositions relatives, ou des conjonctions de coordination. L’idéal (pas toujours réalisable) est que chaque exigence tienne sur une seule phrase et que chaque phrase exprime une seule exigence.

Une exigence élémentaire correctement formulée répond a minima aux critères suivants : 

  • Elle est grammaticalement correcte. 
  • Elle est rédigée à la forme active : sujet, verbe, complément. 
  • Le sujet est nécessairement un utilisateur, un système ou un attribut du système. 
  • Un même terme a la même signification pour tout lecteur potentiel. 
  • Les termes ambigus ont été définis dans un glossaire.

Il est nécessaire d’utiliser des phrases du type « le logiciel doit… ».

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 20/03/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Elaborer un cahier des charges (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Elaborer un cahier des charges (Méthode).

Vous êtes perdu ?