Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Sommaire

 998 vues

Le centre hospitalier intercommunal du Val d’Ariège (CHIVA) est issu de la fusion en 1992 de l’hôpital Saint-Vincent de Pamiers et de l’hôpital Saint-Jacques de Foix, suivie d’une implantation sur un nouveau site en décembre 2000, situé à Saint-Jean- de-Verges, à mi-chemin des deux villes. Le CHIVA dispose de 256 lits et 33 places MCO, de 49 lits de SSR, d’une unité d’HAD de 38 places, et de deux EHPAD comptant au total 230 lits et 24 places. Il est le siège d’un SAU (près de 30 000 passages par an), dispose d’une unité de réanimation-soins continus de 12 lits et réalise près de 1 200 naissances annuelles. Le centre hospitalier Ariège-Couserans (CHAC) est le fruit de la fusion en 1995 de l’hôpital psychiatrique départemental de Rozès et de l’hôpital général Jean-IBANÈS de Saint-Girons. Il a une double vocation d’hôpital départemental pour la psychiatrie et d’hôpital de proximité pour les spécialités somatiques. Le CHAC dispose de 81 lits et places MCO, de 30 lits de SSR, de 20 lits en CRRF, de 106 lits et 64 places de psychiatrie, de 24 lits de MAS et de 127 lits d’EHPAD.

Les deux établissements ont mis en place depuis plusieurs années une stratégie de coopération sur différentes thématiques :

  • la création d’une fédération de maternité (fédération périnatale du territoire de l’Ariège) ;
  • la couverture psychiatrique des urgences du CHIVA par le CHAC ;
  • la mise en place d’une équipe commune de DIM ;
  • le partage des compétences dans les domaines de la qualité, de la chirurgie, de l’oncologie, etc. ;
  • l’élaboration d’un projet médical commun de territoire ;
  • l’élaboration d’un schéma directeur informatique commun.

Dans le domaine de la biologie, le CHIVA, le CH de Saint-Gaudens et le CHAC ont conduit des réflexions notamment autour d’une politique d’achats de leurs consommables de laboratoire. Un groupement de commandes a été institué, coordonné par le centre hospitalier Ariège-Couserans. Les premiers marchés ont débuté au 1er août 2008.

Ces travaux communs aux trois établissements ont été une base solide pour envisager le projet de mise en place d’un GCS de biologie. Des séances de travail ont été organisées entre les trois établissements dès l’année 2010, dans la perspective de constituer une entité commune. Les évolutions dans les orientations stratégiques de l’un des trois établissements ont conduit à restreindre le périmètre du futur GCS à la desserte des établissements publics du département de l’Ariège et donc à structurer le GCS autour de deux acteurs : le centre hospitalier intercommunal du Val d’Ariège et le centre hospitalier Ariège-Couserans.

Cette coopération s’inscrit dans le cadre plus large de la réflexion menée au niveau régional de l’offre de biologie qui a conduit en 2012 à la publication d’un SROS biologie. Les objectifs en sont d’accompagner la mise en œuvre de la réforme de la biologie, de s’assurer de l’accès de la population à la biologie médicale et de prévoir l’organisation territoriale. Cette élaboration a été menée par le Comité technique régional (CoTeR). Ce groupe est composé de biologistes publics et privés, des instances ordinales, de représentants de l’hospitalisation publique et privée, sous la houlette de l’ARS Midi-Pyrénées.

Quelques éléments descriptifs de l’activité de biologie :

   Activités  Volumétrie PDS  Effectifs médicaux Effectifs techniciens 
Centre hospitalier du Val d’Ariège 
  •  Laboratoire polyvalent
  • Routine
  • Urgences
  • Spécialités
 15 millions de B/BHN  Garde de nuit de technicien et de biologiste en astreinte opérationnelle
  •  3 ETP biologistes
  • 0,6 ETP assistant
 24,5 ETP
 Centre hospitalier Ariège-Couserans
  •  Laboratoire polyvalent
  • Routine
  • Urgences
 4,1 millions de B/BHN  Garde de nuit de technicien sur place et de biologiste en astreinte opérationnelle  2 ETP biologistes  8 ETP
Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 06/07/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?