Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Sommaire

 989 vues

Ce processus de coopération s’inscrit dans une longue histoire entre les établissements pivots de Cahors et de Montauban. Elle s’est enrichie de mutualisations, respectivement avec les laboratoires de Gourdon et de Moissac. Les enjeux démographiques, économiques, technologiques et d’accréditation ont conduit les directeurs et biologistes à franchir un cap supplémentaire en liant l’avenir des quatre structures de biologie dans un GCS de moyens à horizon fin 2012.

Une culture de la coopération, un portage fort par les biologistes appuyés par les directeurs, une volonté partagée de maintenir une activité publique de biologie dans un contexte de concurrence avec le privé et une conscience réelle des enjeux par les équipes constituent les ingrédients principaux du dynamisme de cette opération.

Après quelques mois d’adaptation en terme de logistique et malgré encore quelques attentes sur le plan informatique, l’organisation actuelle apporte globalement satisfaction. Les étapes à venir, prolongeant le processus, devraient apporter davantage de bénéfices en termes informatique, d’efficience économique et d’accréditation.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 06/07/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?