Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Sommaire

 918 vues

DÉMARCHE DE GESTION DE PROJET

La gouvernance du projet est une dimension essentielle à l’aboutissement de ce projet territorial. Le projet de restructuration de la biologie territoriale est piloté par le biologiste chef du laboratoire du CHIC avec l’appui de la directrice du département projet et du directeur des affaires territoriales. Un groupe territorial a été mis en place pour assurer le suivi opérationnel et valider les étapes de réalisation du projet relatif au laboratoire territorial. Il est composé de membres désignés par chaque établissement partenaire (un administratif et un biologiste par établissement).

Ce groupe technique fonctionne en lien étroit avec le Comité de pilotage territorial chargé de valider les décisions relevant du projet territorial. Les décisions prises sont ensuite intégrées et déclinées sur le plan opérationnel dans les projets respectifs des établissements partenaires. Cette organisation permet de :

  • coordonner de façon optimale le cadencement du projet ;
  • faciliter l’articulation entre les décisions relevant du niveau territorial et celles relevant du niveau local au sein de chaque établissement partenaire ;
  • conférer une légitimité à la prise de décision territoriale afin qu’elle soit mise en œuvre efficacement au sein de chaque établissement

Les acteurs mobilisés :

 

Type d'acteur   Acteurs du CHIC Acteurs des autres établissements partenaires  
 Fonctions transversales et de direction
  •  Directeur général du CHIC
  • Direction des affaires territoriales
  • Direction des projets
  •  Directeurs généraux des quatre autres établissements
 Fonctions d'expertise
  •  Chef du laboratoire
  • Responsable qualité
  • Cadres de santé du laboratoire
  • Cellule médico-économique
  •  Chef du laboratoire de l'hôtel-Dieu de Pont-l'Abbé
 Fonctions logistiques
  •  Direction des ressources matérielles
  • Direction des systèmes d'information
  •  Directions équipement et travaux
  • Directions des systèmes d'information

Il convient de noter que cette coopération a été largement facilitée par les bonnes relations entretenues par les biologistes du CHIC et de l’hôtel-Dieu Pont-l’Abbé dont la collaboration est bien antérieure à la constitution du GCS.

CALENDRIER

  • Novembre 2009 :
    • signature de l’accord-cadre entre l’ARH Bretagne, les établissements publics de santé et les établissements de santé privés ESPIC du territoire de santé n°2 de Bretagne,
    • objet : réalisation d’une nouvelle organisation de l’Offre publique de soins de qualité du Sud Finistère,
    • constitution d’un comité de pilotage « territorial » pour fixer les modalités de mise en œuvre des orientations arrêtées le 30 novembre 2009,
    • constitution de trois GCS :
      • GCS de chirurgie ;
      • GCS de médecine d’urgence ; 
      • GCS médico-technique et logistique (dont la biologie) ;
  • Septembre 2010 :
    • transfert des examens de microbiologie et d’immunologie de l’hôtel-Dieu vers le CHIC, site de Quimper (départ volontaire, non anticipé de 4 ETP techniciens), par convention ;
  • Novembre 2011 :
    • création de l’Union hospitalière de Cornouaille sous l’égide de l’ARS et signature de la Convention constitutive,
    • les établissements partenaires ont souhaité constituer l’Union hospitalière de Cornouaille afin de fixer le cadre de leur coopération et les axes stratégiques de leurs actions communes, 
    • la Convention constitutive en fixe les principes juridiques, le champ des missions, les dispositions organiques et les liens avec les instances des établissements partenaires ainsi que les aspects financiers ;
  • Avril 2012 :
    • mise en place effective du système d’information commun de gestion des laboratoires entre le CHIC et hôtel-Dieu ;
  • Juillet 2012 :
    • Assemblée générale du GCS de biologie territoriale.

PLACE DE L’ARS DANS LE MONTAGE DU DOSSIER

Le projet de coopération territoriale en biologie médicale est issu de l’accord-cadre signé le 30 novembre 2009 entre l’ARH Bretagne et les cinq établissements partenaires du GCS. Avec le soutien de l’ARS, la restructuration de l’Offre publique de soins du Sud Finistère s’est concrétisée en novembre 2011 par la constitution de l’Union Hospitalière de Cornouaille (UHC) comprenant trois GCS dont celui de la biologie territoriale.

COMMUNICATION

Le projet de coopération territoriale a fait l’objet d’une communication dans différentes instances des établissements : CME, CTE, CHSCT.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 06/07/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?