Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Sommaire

 842 vues

La Bretagne compte huit territoires de santé dont le troisième dénommé « Lorient-Quimperlé ». Les centres hospitaliers de Lorient (CHBS) et de Quimperlé (CHQ) sont distants de 21 km et d’environ 20 minutes en transports motorisés.

Le CHBS dessert une population d’environ 270 000 habitants. Il dispose de 815 lits ou places en MCO et SSR. Le nombre d’admissions annuelles est de 53 745 entrées dans les secteurs MCO et SSR et le nombre annuel de séjours atteint 87 275 séjours/séance en MCO (source PMSI 2011). Les prescripteurs nécessitant une réponse biologique rapide sont diversifiés : réanimation, surveillance continue, soins intensifs neurovasculaires, soins intensifs cardiologiques, maternité, soins courants de néonatologie, soins intensifs de néonatologie ainsi que urgences générales et pédiatriques. Les services d’urgences représentent le quart des actes de biologie. Il existe une offre polyvalente d’hospitalisation conventionnelle.

Lancée en octobre 2008, la construction du nouvel hôpital « Scorff » permettra le regroupement en un site unique de toutes les activités de court séjour du CH de Bretagne-Sud, à la fin du 1er trimestre 2013, libérant ainsi le site historique « Bodélio ». En novembre 2012, le nouvel établissement « Kerlivo », dédié à la gérontologie, sera ouvert. Le CHQ dessert une population vieillissante d’environ 60 000 habitants. Il dispose de 102 lits et places MCO, 69 de SSR et 300 en EHPAD. Le CHQ a vu ses activités de chirurgie et de maternité disparaître en 2007. Les urgences, avec environ 20 000 passages annuels et 6 lits d’UHCD, constituent la principale activité nécessitant une réponse biologique rapide. L’établissement ne connaît pas de difficultés de recrutement particulières et sa situation financière est équilibrée.

Sur le plan des coopérations au niveau du territoire, une dynamique de communauté hospitalière (CHT) se structure autour de cinq thématiques : dossier patient informatisé, gérontologie, urgences, imagerie et biologie. En outre sur cette dernière activité, une réflexion de collaboration supraterritoriale entre les laboratoires de Quimper, Lorient, Vannes et Pontivy se développe depuis 2010. Elle prendra la forme d’une Fédération inter- hospitalière de biologie (FIHB).

Quelques éléments descriptifs de l'activité de biologie (chiffres de 2011)

  Activités Volumétrie  PDS  Effectifs médicaux  Effectifs techniciens 
 Site de Quimperlé
  •  Laboratoire polyvalent
  • Routine
  • Urgences
 7 millions de B/BHN  Garde de nuit de technicien et de biologiste en astreinte opérationnelle
  •  1,6 ETP biologiste
 11 ETP
 Site de Lorien
  •  Laboratoire polyvalent
  • Routine
  • Urgences
  • Spécialités
 25 millions de B/BHN  Garde de nuit de technicien et de biologiste en astreinte opérationnelle
  •  5 ETP biologistes
  • 1 interne
 36 ETP
Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 06/07/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?