Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Enseignements

Sommaire

 748 vues

Elle est issue initialement de la Direction centrale du service de santé des armées (DCSSA) qui, en janvier 2007, demande aux trois HIA de présenter des scénarios de mutualisation. Les éléments pris en considération sont de différents ordres. Ils sont de nature économique d’abord avec le constat de nombreuses analyses identiques réalisées sur les trois sites. Ils sont ensuite d’ordre technologique avec la nécessité de suivre les évolutions à venir : chaînes robotiques, automates de préanalytique… Les objectifs sont qualitatifs aussi avec l’enjeu de l’accréditation et le développement de la juste prescription. Ils concernent les ressources humaines enfin, avec la nécessité de dégager, former et mobiliser du personnel pour les Opex et les plans Piratox et Biotox.

Sur le plan juridique, il n’y pas de structure particulière créée pour accompagner cette réorganisation. Il y aura un dossier d’accréditation déposé par chacun des trois laboratoires. Les objectifs principaux sont donc d’optimiser l’organisation afin de réduire les budgets de fonctionnement et d’exploitation, et de réduire le nombre de personnels

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 07/07/2017

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Coopérations territoriales en biologie médicale : enseignements et monographie (Enseignements).

Vous êtes perdu ?