Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.

Espace de discussion

Filtrer sur le thème :

Plan massif d'investissement dans l'hôpital / La RSE comme levier de la relance !

Documents

Livre blanc en Santé_RSE.xlsx Déposé par Laurent BIZIEN le 06/04/2020 à 17:34

Messages

Par Laurent BIZIEN le 26/03/2020 à 12:13

Chers pairs,

la prise de conscience est générale sur le rôle central des structures de santé (établissements de santé et médico-sociaux, médecine de ville), de leurs difficultés aussi, dans  la gestion de la crise du COVID-19, sans précédent.

Les annonces présidentielles du 25 mars 2020 prévoient un plan massif dans l'hôpital et de revalorisation de l'ensemble des carrières, à la fin de la crise.

"La vague" n'est pas encore partout là dans le pays, mais déjà il est demandé de penser à l'après.

J'aspire à ce que les établissements de santé et médico-sociaux, par tous les canaux possibles, soient force de proposition pour que la relance passe aussi par eux.

Je souhaite que la responsabilité sociétale des établissements et organisations soit un levier central du plan massif d'investissement.

 

Comment être au rendez-vous ?

 

Bon courage à chacun.e

Par Laurent BIZIEN le 06/04/2020 à 17:34

Voici en PJ, quelques idées que je vous partage et que j'essayerai d'abonder. Vous en pensez quoi ? Coup d'épée dans l'eau, réelle opportunité ?

Au plaisir de vous lire !

Livre blanc en Santé_RSE.xlsx Déposé par Laurent BIZIEN le 06/04/2020 à 17:34
Par BERNARD JOURDAIN le 14/04/2020 à 13:42 Animateur de groupes
bonjour laurent il faudra que l on se questionne comment sortir de cette situation nationale inédite il serait bon que notre groupe de travail RSE travaille sur un document de sortie de crise je trouve tes premières idées très intéressantes je pense que chaque catégories des métiers présent dans nos établissements vont devoir s interroger et faire des propositions il faudrait voir avec l'ANAP comment ce travail puisse se construire et que les résultats soient entendus et participent à construire le nouveau modèle de notre système de santé a vous lire bernard
Par PASCALE DELILLE le 14/04/2020 à 18:52

Onze ministres européens de l’Environnement veulent une relance économique verte après la crise du Coronavirus

Ce n’est pas un message anodin. Onze ministres de l’Environnement de l’Union Européenne, dont la France, ont signé une tribune appelant à ne pas oublier la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité, dans l’urgence de la reprise économique. Le risque de recul sur les normes environnementales est en effet bien réel. Les ministres de l’Environnement appellent à "résister à la tentation de solutions à court terme".

https://www.novethic.fr/actualite/politique/isr-rse/onze-ministres-europeens-de-l-environnement-veulent-une-relance-economique-verte-apres-la-crise-du-coronavirus-148435.html?utm_source=Abonn%C3%A9s+Novethic&utm_campaign=710cc33539-Recap_2020_04_14&utm_medium=email&utm_term=0_2876b612e6-710cc33539-171400033

Les onze ministres appellent à une "réponse européenne commune" dans le cadre du "Green deal" européen annoncé par la Commission européenne, et à "accroître les investissements, particulièrement dans les domaines de la mobilité soutenable, de l'énergie renouvelable, la rénovation des bâtiments, la recherche et l'innovation, le rétablissement de la biodiversité et l'économie circulaire".

Le Green deal européen, ou Pacte vert, a été présenté par Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, dès son entrée en fonction au mois de décembre 2019. Il prévoit d’inscrire la neutralité carbone de l’Europe d’ici 2050 dans une loi européenne, et de verdir tous les secteurs de l’économie. Il s’accompagne d’un plan d’investissement qui devrait mobiliser jusqu’à 1000 milliards d’euros sur les dix prochaines années.

Un signal politique fort

Ce pacte ne doit pas être sacrifié à cause de la crise estiment les onze ministres signataires. "Nous devons envoyer un message politique fort au monde et à nos citoyens que l'UE montrera l'exemple même dans ces moments difficiles et ouvrira la voie vers la neutralité carbone et le respect de l'Accord de Paris", écrivent-ils. Il s’agit d’un signal politique fort de la part de ces onze pays. Les destinataires en sont notamment les autres pays non-signataires. Certains, comme la Pologne dont le mix énergétique est très dépendant du charbon, avaient été difficiles à convaincre pour signer le Green deal.

Le texte a été signé par les ministres autrichien, danois, italien, finlandais, français, letton, luxembourgeois, néerlandais, portugais, espagnol et suédois. La ministre française Élisabeth Borne a annoncé sa signature sur Twitter, écrivant que "la France est également à l'initiative d'un courrier à l'attention de la Commission européenne qui va dans ce sens". Neuf ONG, dont la Fondation Nicolas Hulot et la branche européenne de 350.org ont de leur côté apporté leur soutien à l'initiative des ministres européens, estimant que nous traversions "un moment de vie ou de mort pour l'Union européenne et notre planète".

AFP

Anonyme
Glissez-déposez une pièce jointe à la discussion
Haut de page