Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Glossaire

Autres ressources sur : , Responsabilité Sociétale

Objectifs et résumé

Un projet d’amélioration de la gestion des déchets dans un établissement de santé peut s’articuler autour de nombreuses actions. Dès lors, il est nécessaire de disposer d’indicateurs de pilotage pour mener à bien l’ensemble du projet.

Pilotage du projet

En premier lieu, un comité de pilotage doit être mis en place pour diriger la démarche d’amélioration de la gestion des déchets dans l’établissement. Trois éléments peuvent être déterminants. D’abord, le comité de pilotage doit être représentatif des fonctions impactées par le projet :

  • un chef de projet
  • un membre de la direction
  • un cadre de santé un médecin
  • un membre de la cellule hygiène

Cette représentativité est très importante pour la performance des réunions du comité de pilotage. Les décisions seront prises plus rapidement en présence des principaux intéressés et l’application de ces décisions interviendra bien plus vite.

Il est en particulier intéressant d’impliquer la direction des achats dans la démarche, de nombreuses actions nécessitant l’acquisition d’équipements, comme des doubles supports pour les chariots de soins. La présence du directeur des achats permettra d’entériner ces équipements sans passer par une étape supplémentaire de présentation du dossier à la direction des services économiques et logistiques.

La mesure des indicateurs peut être rendue difficile par la collecte des données de base. Par exemple, certains fournisseurs donnent le volume de déchets, d’autres le poids. Ainsi, tous les indicateurs ne sont pas à recommander dans les établissements. Il faut faire une sélection des indicateurs les plus utiles et les plus économes à produire.

La mise à jour des indicateurs doit se faire de la manière la plus régulière possible. Le plus souvent, cette mise à jour est mensuelle.

Volume et Poids

Mode de calcul: Données de base. Éventuellement, on peut utiliser le poids volumique pour calculer le poids à partir du volume ou l’inverse. Par exemple, un établissement ne disposant que de l’information relative au nombre de GRV enlevés, peut estimer le volume de déchets produits en mesurant le taux de remplissage moyen des GRV (par exemple 78 %) puis le poids de ces mêmes déchets en estimant le poids volumique (souvent compris entre 80 et 90 kg / m3).

 

 

Description : Pour chaque filière, on suit le volume et / ou le poids des déchets. Cet indicateur permet de suivre la production brute de déchets. Par exemple, dans une démarche de réduction générale de la production de déchets, on peut suivre le tonnage total de déchets.

Taux de DASRI/Total déchets

Mode de calcul: C’est le poids des DASRI divisé par le poids total des déchets. On peut calculer cet indicateur en volume, mais il faudra être attentif dans le cas de compactage des DAOM.

Description : Il peut être intéressant de suivre l’évolution de cet indicateur au sein d’un même établissement. Ce taux diminue dans une démarche d’amélioration du tri des DASRI. En effet, au lieu de jeter les essuie-mains dans les DASRI, on les jette dans les DAOM, ce qui fait diminuer le taux DASRI / total déchets. La diminution de cet indicateur se traduira par une baisse des coûts de traitement des déchets : le coût de traitement des DASRI est amplement supérieur à celui de traitement des DAOM.

Limite :

  • Si le calcul du numérateur est facile (poids DASRI), le dénominateur ne doit pas se limiter aux DAOM, mais prendre en compte toutes les filières. À défaut, la création par exemple d’une filière papier diminue les DAOM et dégrade artificiellement cet indicateur de pertinence du tri.
  • L’indicateur peut connaître des variations saisonnières importantes. Par exemple, lors d’une période de destruction des archives, un établissement a connu une hausse de ses DAOM, ce qui s’est traduit par une diminution du ratio DASRI / total déchets qui est non significative.

En définitive, une action de réduction de la production de DASRI s’évalue probablement mieux en suivant simplement l’évolution du tonnage de DASRI.

Poids des DASRI en fonction de l'activité

Mode de calcul : On peut calculer le poids des DASRI par journée d’hospitalisation, pour 1 000 passages aux urgences.

Description : L’idée est de ramener la production de DASRI à une représentation de l’activité. En effet, il est normal d’observer une augmentation des DASRI si l’activité de l’hôpital augmente.

L’ajustement de l’indicateur doit se faire au cas par cas. Ainsi certains établissements sont de gros prestataires de plateau technique et auront intérêt à suivre le poids des DASRI en fonction par exemple de l’activité du laboratoire.

Limite : si le calcul du numérateur est simple, le dénominateur est un indicateur d’activité assez grossier. La production de déchets pour une journée d’hospitalisation est évidemment différente en chirurgie, médecine ou maternité. Cet indicateur global n’est donc pas d’une grande précision. Il est en revanche assez « parlant » pour communiquer au sein de l’établissement (« chaque journée d’hospitalisation génère 4 kg de déchets »).

Part des déchets valorisés

Mode de calcul : c’est le poids des déchets valorisés divisé par le poids total des déchets.

Description : cet indicateur permet de suivre la politique de développement durable de l’établissement. Plus le taux est élevé, plus les déchets sont recyclés. Dans de nombreux cas, cela est compatible avec une économie pour l’établissement. Par exemple, à partir d’un seuil correspondant aux coûts logistiques, un prestataire qui valorise le papier devra rétribuer l’établissement pour la mise à disposition de sa « matière première ».

C’est un indicateur simple et très parlant. La seule limite est que le tonnage des déchets valorisés n’est pas toujours facile à obtenir.

À défaut de ratio en poids, on peut calculer un ratio en volume. Il suffit alors de « compter » le nombre de conteneurs remplis dans la filière de valorisation.

Coût à la tonne

Mode de calcul : c’est le coût total de traitement des déchets divisé par le poids total des déchets. Il inclut les contrats d’élimination, le coût des ressources humaines mobilisées et le coût des consommables. Cet indicateur peut être calculé pour chaque filière.

Description : cet indicateur traduit les économies réalisées par une bonne gestion des prestataires, mais aussi par une réduction du poids des déchets.

Limite : cet indicateur est parfois difficile à évaluer (le coût des ressources humaines pour une équipe qui gère plusieurs missions dont la gestion des déchets). Il n’est par ailleurs pas très « sensible » pour tous les établissements qui payent l’élimination des déchets de manière forfaitaire. Il risque de n’évoluer que par « à coups » lors de renégociations avec les prestataires.

Pertinence du tri des DASRI

Mode de calcul : la pertinence du tri des DASRI est la répartition des contenants DASRI selon qu’ils contiennent :

  • uniquement des DASRI (100 % DASRI)
  • quelques DAOM (80 % DASRI)
  • beaucoup de DAOM (50 % DASRI)
  • trop de DAOM (moins de 50 % DASRI)

Le périmètre de recueil sera à définir pour chaque établissement. Le recueil est un contrôle de chaque contenant DASRI, il sera effectué soit par un membre de la cellule hygiène, soit par un membre du service de soins.

Description : cet indicateur est relativement difficile à recueillir car il n’est pas aisé d’ouvrir des sacs DASRI déjà fermés en évitant un potentiel risque biologique. Ce contrôle ne peut pas être effectué sur des sacs fermés définitivement. Cependant, il est très précis et constitue l’indicateur le plus explicite pour mesurer la qualité du tri des DASRI.

Nombre d'incidents

Mode de calcul : nombre d’accidents du travail et nombre d’évènements indésirables liés au circuit des déchets.

Description : cet indicateur est représentatif de la sécurité du circuit des déchets. On pourra plus particulièrement suivre le nombre d’accidents d’exposition au sang liés au circuit des déchets.

Poids par conteneurs

Mode de calcul : poids moyen d’un conteneur de déchet. On peut calculer cet indicateur pour chaque filière.

Description : En général, le transport des déchets par le prestataire est fonction du nombre de conteneurs à transporter. En effet, c’est ce qui va dimensionner le nombre de tournées logistiques d’élimination des déchets. Ainsi, cet indicateur permet de suivre l’optimisation des coûts d’enlèvement des déchets.

Délai de traitement des DASRI

Mode de calcul : le délai de traitement des DASRI est la somme de deux temps : le délai « interne » et le délai « externe ».

Le délai interne est le délai entre la production du DASRI et l’enlèvement du DASRI par le prestataire. On peut le calculer en mettant à plat le circuit de collecte des déchets. Il faut s’entendre sur le point de départ du délai : est-ce l’ouverture du sac, ou sa fermeture ? Dans la plupart des cas, le délai peut être évalué en imaginant le cas le plus défavorable : un déchet est produit dans la minute qui suit la collecte dans le service, au moment de la semaine où les collectes sont les plus espacées. Le délai interne est le temps qu’il faudra à ce déchet pour quitter l’établissement. Il est très probable que le délai le plus long intervienne pendant le week-end.

Le délai externe est le délai entre l’enlèvement du DASRI et son incinération. On peut récupérer cette donnée auprès du prestataire.

Un calcul précis de cet indicateur pouvant être fastidieux, une solution intermédiaire peut être de calculer un délai interne maximal et de compter le nombre de fois où le délai externe est supérieur à la norme.

Description : il existe une règle pour la destruction des DASRI : un DASRI doit être détruit 72h après sa production lorsque celle-ci est supérieure à 100 kg par semaine.

Cet indicateur permet donc de mesurer le respect de cet aspect réglementaire. De plus, il permet de voir si les irrégularités sont dues à un circuit interne trop long ou à un prestataire en retard. Dans ce dernier cas, il faudra communiquer les irrégularités au prestataire.

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Organisation de la gestion des déchets (Enseignements ♦ Kit de productions).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Organisation de la gestion des déchets (Enseignements ♦ Kit de productions).

Vous êtes perdu ?