Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Glossaire

Autres ressources sur : , Responsabilité Sociétale

Créer une filière piles

Mise en oeuvre 

Clinique Saint François

CHS Montperrin

GH Cochin - Saint Vincent de Paul 

Hôpital Léopold Bellan

CH de Saint-Malo

 Domaine d’application  création de filières
 Indicateurs de suivi  nombre de collecteurs en place
 Indicateurs de résultat       volume des piles collectées

Objectifs et résumé de l'action

Les contacts avec les agents sur la pertinence du tri, à l’occasion d’actions sur les DASRI, ont montré une incompréhension face à l’absence de cette filière devenue habituelle à titre domestique. Dans quelques services, il est apparu des filières spontanées et bénévoles de collecte et d’acheminement des piles par le personnel du service jusqu’aux collecteurs spécialisés de grandes surfaces voisines.

L’objectif de la mise en place de la filière piles est donc double :

  • généraliser à moindre coût la collecte sur l’ensemble des services pour limiter le nombre de piles qui rejoignent la filière DAOM (effet positif sur l’environnement) ;
  • répondre à une attente des patients et des personnels qui s’exprime sous forme de solutions spontanées (effet positif en termes d’image).

Mise en oeuvre

Deux modes de mise en oeuvre ont été expérimentés par les établissements :

  • le premier par la mise en place de conteneurs de collecte ;
  • le second par une procédure d’échange standard au niveau du magasin de l’établissement.

À la clinique Saint François, des conteneurs ont été mis en place pour s’assurer dans un premier temps de la réalité du besoin de collecte. Dans un souci d’économie, la clinique a d’abord utilisé des boîtes plastiques de PEG avec un nouvel étiquetage, de façon à mesurer les flux et la contribution des agents.

Une fois l’utilité de ces conteneurs constatée, des conditionnements spécifiques en carton ont été fournis gracieusement par la société assurant le nettoyage des locaux. Ils sont disposés dans les postes de soins et dans les lieux de passage du public ou au self du personnel.

Une quinzaine de collecteurs ont ainsi été répartis dans l’établissement (un par service plus quelques collecteurs dans des lieux publics : accueil, self du personnel…) Ils sont relevés par la société en charge du ménage lorsqu’ils sont pleins. C’est le distributeur de matériel électrique fournisseur de l’établissement qui assure la reprise et l’évacuation des piles.

À Cochin, des collecteurs ont été placés dans les locaux déchets de chaque unité en étage ; ils sont échangés par les agents du service Environnement et Transports en charge des autres déchets lorsque les collecteurs sont pleins. Il n’y a pas de tournée spécifique pour la collecte des piles.

En complément des collecteurs placés dans les locaux déchets des unités de soins, des collecteurs sont placés dans certains bureaux de cadres dans les locaux administratifs.

Les piles ainsi collectées sont confiées à une société spécialisée pour évacuation et traitement.

L’hôpital Léopold-Bellan a équipé ses services de cartons identifiés comme collecteurs de piles. Un circuit de ramassage interne mensuel a été mis en place. Dès que 100 kg ont été collectés, le prestataire d’enlèvement est appelé.

 

Au CHS de Montperrin le choix d’un processus d’échange auprès du magasin a été mis en place sur le site principal : des piles nouvelles sont fournies en échange des piles usagées. Celles-ci sont rendues au fournisseur.

Résultats

Évaluation quantitative

La mise en place de collecteurs publics a un impact sur le volume de piles collectées et donc sur le coût de la filière si leur élimination fait l’objet d’une facturation. Les mesures ponctuelles réalisées montrent que 23 % des piles collectées ne proviennent pas du fournisseur de l’établissement lui-même (et sont donc probablement issues du personnel, des patients ou des familles).

La mise en place d’une procédure d’échange a aussi entraîné un impact inattendu sur la consommation de piles : celle-ci a chuté de façon très importante puisqu’elle a à ce jour été divisée par 8 ! Il peut s’agir toutefois d’un effet temporaire de diminution de stocks tampons dans les services.

Évaluation qualitative

La qualité du tri est difficile à évaluer compte tenu des flux potentiels de piles en provenance de l’extérieur.

Facteurs clé de succès/Points de vigilance

La communication vis-à-vis des patients en matière de tri et gestion des déchets a certainement un impact sur le comportement des familles et patients et donc sur le volume des piles collectées en provenance de l’extérieur.

Pour aller plus loin

Commentaires des professionnels et/ou avis des consultants

« Cette filière est relativement facile à mettre en oeuvre car elle ne nécessite pas une place importante.»

« Le coût des collecteurs est très marginal. La collecte des conteneurs est peu fréquente. Son coût de fonctionnement va dépendre essentiellement des conditions d’élimination négociées avec les fournisseurs ou des prestataires spécialisés.»

 

 

 

 

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Organisation de la gestion des déchets (Enseignements ♦ Kit de productions).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Organisation de la gestion des déchets (Enseignements ♦ Kit de productions).

Vous êtes perdu ?