Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Gestion de l'unicité de l'identification

Gestion des doublons d'identité :

Il peut arriver qu’un même patient soit enregistré sous deux identifiants différents. On parle alors de doublon d’identités. Des fonctions doivent permettre de rechercher ces doublons, de fusionner des identités, de supprimer physiquement des identités.

Gestion des collisions d'identité :

Deux patients peuvent être indexés par un même identifiant. Cela se traduit par l’existence d’un dossier unique pour ces deux patients : on parle alors de collision d’identité. Une fonction doit permettre de défusionner les identités collisionnées.

Cf. Etude GMSIH "Identification du patient" Mars 2002

Consolidation

Les fonctions de consolidation ont pour objet d’assurer la mise à jour et l’enrichissement des informations du dossier patient de l’établissement à partir des informations contenues dans le DMP et les dossiers de réseau. La consolidation doit se faire en maintenant l’intégrité, la cohérence et la pertinence des informations (il s’agira notamment de savoir résoudre les problèmes associés aux informations contradictoires entre le dossier de l’établissement et un dossier externe).

Fonction « Importation des informations d'un dossier de réseau »

  • Récupération des informations d'un dossier de réseau pour consultation ou intégration au dossier de l’établissement (création ou mise à jour d'informations) ;
  • Résolution automatisée ou assistée des conflits (informations différentes dans le DMP et dans le dossier établissement) en fonction des règles paramétrées (cf. fonction de paramétrage des règles de consolidation) ;
  • Signalement des conflits non résolvables automatiquement.

Fonction « Importation des informations du DMP »

  • Récupération des informations du DMP pour consultation ou intégration au dossier de l’établissement (création ou mise à jour d'informations) ;
  • Résolution automatisée ou assistée des conflits (informations différentes dans le DMP et dans le dossier établissement) en fonction des règles paramétrées (cf. fonction de paramétrage des règles de consolidation) ;
  • Signalement des conflits non résolvables automatiquement.

Fonction « Paramétrage des règles de consolidation »

Fonctionnalités :

  • Paramétrage des règles de consolidation des informations du DMP ;
  • Paramétrage des règles de consolidation des informations d'un dossier de réseau.

Les règles précisent pour chaque type d'information récupérée de quelle façon elle doit être intégrée :

  • A quelle information du dossier établissement correspond-elle ? ;
  • Quelle règle appliquer en cas de conflit (ignorer, remplacer, remplacer si plus récente, générer une alerte, etc.) ?

Publication

Ces fonctions ont pour objet de permettre la transmission aux acteurs en relation avec la prise en charge du patient en dehors de l’établissement, en vue de la continuité des soins notamment, des éléments d’informations pertinents concernant la santé du patient et les soins réalisés ou à réaliser. Ces transmissions devront respecter des contraintes fortes de sécurité (intégrité des données, confidentialité, etc.) et ne concerneront que les données prévues par la réglementation.

Fonction « Publication vers le DMP »

  • Sélection et mise en forme des informations à publier vers le DMP ;
  • Publication d’information vers le DMP.

Fonction « Publication vers un dossier de réseau de santé »

  • Sélection et mise en forme des informations à publier vers le dossier de réseau de santé ;
  • Publication d’information vers le dossier de réseau de santé.

Fonction « Archivage électronique des informations du dossier établissement »

L’archivage signifie la mise à disponibilité illimitée dans le temps (sous réserve des contraintes légales et réglementaires) des informations en satisfaisant 4 exigences fondamentales : persistance, intégrité, authenticité (intégrité intellectuelle) et continuité.

L’archivage peut être manuel, automatisé ou assisté.

La fonction offre les fonctionnalités suivantes :

  • Identification des informations d'un dossier patient qui doivent être archivées ;
  • Archivage automatisé des informations notées "à archiver" ou à partir d'un certain niveau d'ancienneté paramétrable ;
  • Suppression automatisée des informations temporaires (i.e. les informations qu'il est inutile de conserver à l'issue de la venue ou du programme thérapeutique d'un patient).

Profils d'accès à l'information patient

Ces fonctions permettent de gérer, pour un utilisateur ou un groupe d’utilisateurs, les règles d’accès à l’information en matière de sécurité (droit d’accès en fonction des habilitations et de la nature de l’information) et en matière d’ergonomie (présentation personnalisée de l’information à l’utilisateur).

Fonction « Consultation d'un profil d'accès à l'information patient »

Consultation des droits d'accès à l'information patient d'un utilisateur ou d'un profil d'utilisateur (tels que précisés dans la fonction "Création et mise à jour d'un profil d'accès à l'information patient").

Fonction « Création et mise à jour de modèles de présentation de l'information patient »

  • Création et mise à jour de modèles de présentation de la synthèse patient personnalisée (pour un profil utilisateur donné) :
  • Identification des informations à présenter dans la synthèse patient ;
  • Hiérarchisation des informations à présenter (en fonction de la date, de la nature de l'information, etc.) ;
  • Paramétrage de l'organisation de l'écran de présentation de la synthèse patient ;
  • Identification du et des profils d'accès associés à ce modèle de présentation.

Cette personnalisation peut être fonction du rôle de l’utilisateur et de ses habilitations. Elle peut être propre à une unité donnée ou commune à l’ensemble de l’établissement.

Fonction « Création et mise à jour d'un profil d'accès à l'information patient »

Création ou mise à jour d'un profil d'accès à l'information patient précisant :

  • Les dossiers patient auxquels le profil à accès en consultation (patients dont il a la charge, patient dont il a la responsabilité, patient de son unité, patient présenté en RCP, etc.) ;
  • Les dossiers patients auxquels le profil a accès en Création ou Mise à jour ;
  • Les informations d'un dossier auxquelles le profil a accès en consultation (uniquement les informations administratives, certaines informations médicales, etc.). ;
  • Les informations d'un dossier auxquelles le profil a accès en Création ou Mise à jour ;
  • Identification du modèle de présentation associé au profil (cf. fonction création et mise à jour d'un modèle de présentation de l'information patient) ;
  • Identification des utilisateurs du système associés à ce profil.

Cette personnalisation peut être fonction du rôle de l’utilisateur et de ses habilitations. Elle peut être propre à une unité donnée ou commune à l’ensemble de l’établissement,

Autres fonctions

Fonction « Contrôle de l'ouverture du dossier patient (DMP) »

Fonction permettant de vérifier le mandat DMP - Cf. Etude du GMSIH « Le Dossier Médical Personnel » Mars 2005

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Architecture fonctionnelle du système de prise en charge du patient (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Architecture fonctionnelle du système de prise en charge du patient (Méthode).

Vous êtes perdu ?