Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Objectif

Il s’agit de :

  • Identifier de manière la plus exhaustive possible tous les évènements générateurs de risque pour le projet, par exemple par un brainstorming, ou à partir d’un retour d’expérience

  • Analyser ces éléments et les qualifier selon leur impact et leur probabilité

Méthode

Sont à réaliser les actions suivantes :

Tableau de synthèse

Gabarit de tableau de synthèse : au format XLS - au format ODS.

Qualifier les risques

La probabilité s’évalue sur 4 niveaux :

  1. faible / rare

  2. moyen / occasionnel

  3. fort / fréquent

  4. très fort / certain

L’impact s’évalue sur 4 niveaux :

  1. mineur / insignifiant

  2. moyen / Sans gravité sur le projet

  3. important / Conséquence significative sur le projet

  4. bloquant / Conséquence lourde qui dépasse le projet

La criticité est définie comme le produit de l’évaluation de la probabilité par l’évaluation de l’impact :

Criticité = Probabilité (ou Occurrence) X Impact (ou Gravité)

La criticité s’apprécie en 4 niveaux :

CriticitéDéfinitionSuite à donner
1. Risque acceptable Ne nécessitant pas d’action à court terme. Analyse régulière
2. Risque significatif Nécessitant une action à faible coût et de courte durée activable par le chef de projet. Analyse + traitement
3. Risque critique Nécessitant une action au coût et à la durée significatifs qui implique l’accord du supérieur hiérarchique du chef de projet. Analyse + traitement + Scenarios de rechange
4. Risque inacceptable Nécessitant une action qui dépasse le cadre du projet impliquant l’accord du Comité de direction de la structure. Traitement pour élimination, cause de No Go, ne pas démarrer ou continuer le projet

Criticite_risques

Exemple : risque de type « gouvernance »

Si le risque est le manque de légitimité du chef de projet, voici selon le contexte sa criticité :

ContexteCriticité du risque
Le chef de projet bénéficie d’une forte légitimité en interne / externe pour ses compétences métiers mais pas informatiques. Le risque est alors acceptable.
Chef de projet arrivé récemment disposant d’ une expérience, mais ne connaissant pas la structure. Le risque est alors significatif.
Chef de projet ne maitrise pas la gestion de projet. Le risque est alors critique.
Chef de projet ne disposant pas des moyens pour piloter son projet (indisponibilité, pas d’appui, pas d’équipe…). Le risque est alors inacceptable.
Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Analyser les risques d'un projet (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Analyser les risques d'un projet (Méthode).

Vous êtes perdu ?