Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Glossaire

Objectif

Chaque périmètre présente des caractéristiques propres qu’il convient d’identifier afin de construire le modèle d’organisation le plus adapté.

Démarche

Modèles types d’organisation

À partir du retour d’expérience des régions, l’ANAP a identifié 5 modèles types d’organisation qui sont décrits ci-dessous. Ces modèles sont issus de la combinaison des liens de télémédecine définis précédemment, entre SAU, UNV référente et UNV de recours.

Il est à noter que des coopérations entre UNV de recours sont possibles et donnent lieu à un lien de télémédecine supplémentaire (lien D) combiné aux modèles types d'organisation ci-dessous.

Choisir le modèle type d’organisation le plus adapté

Ce questionnement en cascade sur les caractéristiques du périmètre et son organisation permet de choisir le modèle type d’organisation le plus adapté :

  • Y a-t-il des UNV positionnées sur le périmètre ? Si aucune UNV n’est présente sur le périmètre, il est nécessaire de relier par télémédecine les SAU du périmètre à une UNV hors du périmètre. Si cette UNV n’est pas une UNV de recours, elle peut être elle-même reliée par télémédecine à une UNV de recours.
  • Y a-t-il un défaut de couverture d’accès OU un défaut de capacité d’accueil des UNV sur le périmètre ? S’il existe un défaut de couverture d’accès ou un défaut de capacité d’accueil, ce défaut peut être notamment couvert en établissant des liens de télémédecine entre les UNV et certains SAU. Il est alors nécessaire de se poser la question de la disponibilité des ressources au sein des UNV du périmètre. Étant vérifiée préalablement l’éligibilité du SAU du point de vue des compétences de l’équipe médico-soi- gnante et de l’accessibilité aux moyens radiologiques.
  • Y a -t-il un problème de disponibilité des ressources humaines dans les UNV du périmètre ?
    • si les ressources humaines présentes dans les UNV sont insuffisantes pour assurer la prise en charge des AVC, ce problème peut être résolu en établissant des liens de télémédecine entre les UNV afin d’organiser une garde partagée. Ces UNV peuvent également être reliées par télémédecine à l’UNV de recours,
    • si les ressources humaines présentes dans les UNV sont suffisantes pour assurer la prise en charge des AVC, les UNV peuvent simplement être reliées par télémédecine à l’UNV de recours.

Le schéma ci-après présente l’arbre de décision permettant de choisir le modèle adapté à la situation.

Figure 9 - Arbre de décision pour le choix du modèle

Résultat

Le choix du modèle adapté au périmètre donné doit bien entendu être remis en perspective avec la stratégie régionale. La combinaison de plusieurs modèles dans la région peut effectivement être la solution la plus adaptée. Il convient dans ce cas d’étudier les interactions entre les périmètres. Il s’agit d’une construction progressive de l’organisation régionale.

Illustrations issues des régions pilotes

Le tableau ci-dessous présente les modèles retenus par chaque région pilote et leurs étapes de mise en œuvre. La stratégie de chaque région est détaillée ensuite de façon plus précise.

Figure 10 - Modèle retenu par chaque région pilote

 

Région Nord–Pas-de-Calais

La région Nord–Pas-de-Calais a défini que le projet de télémédecine est tout d’abord déployé sur le périmètre Artois-Hainaut notamment en raison d’expériences antérieures de télémédecine dans ce périmètre et entre les CH.

Plusieurs étapes ont été suivies :

  • étape 1 : mise en place de liens de télémédecine entre les UNV des CH d’Arras, Lens, Valenciennes, le service de neurologie du CH de Maubeuge qui a pu ouvrir une UNV grâce à ce dispositif qui permettait la permanence des soins – Liens de télémédecine B,
  • étape 2 : mise en place de liens de télémédecine entre l’UNV du CH de Valenciennes et le SAU du CH de Cambrai – Liens de télémédecine A,
  • étape 3 : mise en place de liens de télémédecine entre les UNV et le CHRU de Lille pour les situations complexes et de recours – Liens de télémédecine C,
  • étape 4 : mise en place de liens de télémédecine entre l’UNV du CH de Lens et le SAU de Douai (en projet) – Liens de télémédecine A.

Le modèle d’organisation choisi par la région Nord–Pas-de-Calais pour le périmètre Artois-Hainaut correspond donc au modèle 5 : combinaison des liens A (inclus périmètre) B + C

La région Nord–Pas-de-Calais souhaite maintenant déployer le projet de télémédecine sur le reste du territoire régional (territoires de santé du littoral et de métropole – Flandre intérieure). Il sera nécessaire de faire un état des lieux et une étude de l’existant afin de déterminer le modèle d’organisation adéquat et la stratégie de déploiement la plus adaptée.

Figure 11 - Modèle d'organisation choisi par la région Nord-Pas-de-Calais

 

Région Bourgogne

La région Bourgogne a décidé dans un premier temps de définir un projet avec 2 UNV de la région, le CHU de Dijon et le CH de Chalon-sur-Saône.

Plusieurs étapes ont été suivies :

  • étape 1 : mise en place d’un lien de télémédecine entre l’UNV du CHU de Dijon et les 3 SAU des CH de Nevers, d’Auxerre et de Sens – Liens de télémédecine A,
  • étape 2 : mise en place d’un lien de télémédecine entre l’UNV du CH de Chalon-sur-Saône et les 5 SAU de Mâcon, Paray-le- Monial, Le Creusot, Montceau-les-Mines et d’Autun – Liens de télémédecine A,
  • étape 3 : accroissement du nombre de liens de télémédecine pour l’UNV du CHU de Dijon avec l’ajout des 2 SAU des CH de Chatillon-Montbard et Decize – Liens de télémédecine A,
  • étape 4 : déploiement des liens de télémédecine avec l’ensemble des 16 CH de la région c’est-à-dire tous les SAU disposant d’un scanner et/ou d’une IRM aux urgences. En cible, l’ouverture de nouvelles UNV est envisagée,
  • Dans cette région, le CHU de Dijon est une UNV de recours. Un lien avec l’UNV de Chalon-sur-Saône pour les cas complexes est mis en œuvre – Liens de télémédecine C.

En revanche, il n’y a pas nécessité de créer de lien entre les 2  UNV elles-mêmes pour l’optimis ation des ressources humaines. Le modèle d’organisation choisi par la région Bourgogne correspond donc au modèle 3 : combinaison des liens A (inclus périmètre) + C

Le CHU de Dijon assure un double rôle : UNV de territoire et UNV de recours.

Figure 12 - Modèle d'organisation choisi par la région Bourgogne

 

Région Franche-Comté

La région Franche-Comté a décidé dans un premier temps de définir un projet avec 3 UNV de la région, le CHRU de Besançon, les CH de Montbéliard et Lons-le-Saunier.

Plusieurs étapes ont été suivies :

  • étape 1: mise en place d’un lien de télémédecine entre l’UNV du CHRU de Besançon et les 7 SAU des CH de Gray, Pontarlier, Dole, Vesoul, St-Claude, Lons-le-Saunier, Belfort-Montbéliard – Liens de télémédecine A,
  • étape 2 : mise en place d’un lien de télémédecine entre l’UNV du CH de Montbéliard et le SAU de Belfort – Liens de télémédecine A,
  • étape 3 : mise en place d’un lien de télémédecine et organisation entre l’UNV du CH de Lons-le-Saunier et les 3 SAU de Champagnole, Morez, St-Claude – Liens de télémédecine A.

Il est à noter que dans cette région, le CHRU de Besançon étant l’UNV de recours, un lien de télémédecine est également mis en place entre Besançon et les UNV de Montbéliard et Lons-le- Saunier – Liens de télémédecine C.

En revanche, il n’est pas nécessaire de créer de lien entre les 2 UNV du CH Lons-le-Saunier et du CH de Montbéliard pour l’optimisation des ressources humaines.

Le modèle d’organisation choisi par la région Franche-Comté correspond donc au modèle 3 : combinaison des liens A (inclus périmètre) + C

Le CHU de Besançon assure un double rôle : UNV de territoire et UNV de recours.

En cible, les liens de télémédecine sont mis en place également pour les SSR et les EHPAD pour améliorer le suivi de la prise en charge des patients en phase aval.

Figure 13 : Modèle d'organisation choisi par la région Franche-Comté

 

 

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à La télémédecine en action : prise en charge de l'AVC - Support d'aide au déploiement régional (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à La télémédecine en action : prise en charge de l'AVC - Support d'aide au déploiement régional (Méthode).

Vous êtes perdu ?