Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Ressources associées

Personne ressource

Gilles HERENGT

Personne ressource

Wilfrid BENARD

Personne ressource

Elise MORICHON

Objectif

Le déploiement de la télémédecine impliquant un grand nombre d’acteurs – d’autant plus à distance –, il doit être piloté au sein d’une gestion de projet rigoureuse.

Les conditions dans lesquelles les usages de télémédecine seront développés et pérennisés doivent être définies dès les phases amont.

Démarche

Structurer la gouvernance du projet

Le projet de mise en œuvre nécessite au préalable la mise en place d’une gouvernance qui comporte :

  • un lieu de portage médical et institutionnel, de type comité de pilotage, sous l’impulsion de l’ARS. Ce comité définit les orientations, le périmètre et l’ordonnancement du projet et pose les arbitrages nécessaires à sa mise en œuvre,
  • un lieu opérationnel qui anime la gestion du projet.

Les thèmes « Gouvernance » et « Pilotage et Gestion de projet » sont abordés dans les fiches pratiques de la dernière partie de ce guide.

Définir les processus, protocoles et procédures

La mise en place de cette gouvernance donne l’impulsion nécessaire aux acteurs pour définir les règles communes de fonctionnement sous forme de processus partagés de prise en charge à décliner en protocoles et procédures.

Décrire les processus de prise en charge permet de partager une vision commune des pratiques de la télémédecine – nécessaire pour un travail des professionnels en filière – et d’identifier les actes de télémédecine qui devront être mis en œuvre dans chaque établissement.

La méthode d’élaboration des processus est décrite dans la deuxième partie de ce guide.

Mener les chantiers de déploiement

La gouvernance du projet identifie les chantiers à mener et définit l’organisation projet pour les mener. Si tous les chantiers ne peuvent pas être conduits de front, cela implique de définir des priorités et un niveau d’investissement progressif. On pourra s’impliquer prioritairement dans les chantiers suivants :

  • ressources humaines,
  • information,
  • système d’information.

Puis mettre en place dès que possible les chantiers suivants :

  • logistique/matériel,
  • communication,
  • modèle économique.

Les différents thèmes abordés dans ces fiches pratiques doivent être suivis en prenant en compte leurs interdépendances. À titre d’illustration, le SI déployé pour l’ensemble du projet a des conséquences sur la logistique et le matériel mis en place au sein de chaque établissement. De même, les choix effectués en matière de ressources humaines auront un impact sur les formations à dispenser.

D’autre part, l’organisation de l’évaluation du projet devra être anticipée à ce stade afin de disposer des mesures initiales des indicateurs d’évaluation, ainsi que de leur collecte tout au long du déploiement et de la vie de l’organisation, si possible de façon automatisée.

Les thèmes ci-dessus sont abordés dans les fiches pratiques de la dernière partie de ce guide.

Mettre en œuvre les conditions de pérennisation de l’organisation

La mise en œuvre de la télémédecine pour la prise en charge des AVC ne se limite pas à l’installation de matériels et de solutions. Leur usage doit être suivi et pérennisé, ce qui implique différentes actions sur les thèmes précités.

Ces actions sont détaillées dans la fiche « Post-déploiement » de la dernière partie de ce guide.

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à La télémédecine en action : prise en charge de l'AVC - Support d'aide au déploiement régional (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à La télémédecine en action : prise en charge de l'AVC - Support d'aide au déploiement régional (Méthode).

Vous êtes perdu ?