Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Ressources associées

Personne ressource

Gilles HERENGT

Personne ressource

Elise MORICHON

Personne ressource

Etienne MAUGET

Glossaire

Contexte spécifique aux Unités Sanitaires

Lorsque la réponse aux besoins de la personne détenue ne peut être apportée au sein de l’unité sanitaire, la venue du patient aux consultations de l’établissement de santé de rattachement doit être envisagée. Il en est de même si le diagnostic nécessite un examen qui ne peut être réalisé avec les moyens dont dispose l’unité sanitaire et nécessite l’accès au plateau technique de ce même établissement.

Or, la venue de ces patients au sein de l’établissement de santé pose différentes difficultés :

  • L’organisation d’une consultation est malaisée compte-tenu du fort taux d’annulation (15- 20%) qui en outre porte atteinte la relation avec les spécialistes ;
  • l’extraction de la personne détenue représente un coût important pour l’administration pénitentiaire (700€ de coût pénitentiaire hors coût santé) ;
  • Certains détenus refusent l’extraction programmée ;
  • L’image de l’établissement de santé par rapport au reste de la patientèle peut en pâtir ;
  • Le secret médical auquel a droit la personne détenue comme tout patient n’est pas respecté lorsque les consultations se font en présence du personnel pénitentiaire.

En amont, il faut souligner le problème d’accès au soin pour les personnes détenues, conséquence notamment d’une démographie médicale de plus en plus défavorable.

  • Pour répondre à ces différentes problématiques, des unités sanitaires se sont équipées en vue d’une activité de télé-expertise ou de téléconsultation en lien avec un établissement de rattachement ou des services experts référents d’autres établissements de santé.

Bénéfices de l’introduction de la télémédecine dans ce contexte

Amélioration de la prise en charge des patients

L’amélioration de la qualité de la prise en charge des personnes détenues est le bénéfice le plus évident du recours à la télémédecine.

En permettant un accès plus rapide et plus large aux spécialistes, la télémédecine participe à l’amélioration de la pertinence des réponses apportées aux problèmes médicaux des détenus.

En outre, en évitant la situation d’extraction souvent inconfortable pour la personne détenue au sein de l’établissement de santé, la télémédecine peut accroitre la qualité des échanges entre le patient et le spécialiste : le patient peut se sentir plus libre de poser des questions au spécialiste avec l’assistance du médecin de l’unité sanitaire qu’il connait et obtient ainsi une meilleure information.

De manière comparable, la télémédecine peut permettre la réalisation d’un acte de diagnostic ou de suivi dans de meilleures conditions pour le patient. Il en va ainsi notamment de la réalisation des rétinographies dans le cadre de la prévention et du suivi des rétinopathies diabétiques dont la réalisation nécessite de maintenir le patient concentré sur l’appareil d’examen. Le fait que cet examen ait lieu dans les locaux de l’unité sanitaire, avec l’assistance du personnel de cette unité formée spécifiquement, permet qu’il soit réalisé dans de meilleures conditions. 

Meilleure utilisation des ressources disponibles

La télémédecine permet un meilleur taux d’occupation des vacations de spécialistes dédiées aux personnes détenues. La programmation est plus souple et la téléconsultation est moins longue pour le spécialiste qu’une consultation de visu avec extraction. De même, le recours à la télé expertise peut remplacer l’organisation d’une consultation avec le spécialiste, ce qui est plus souple et moins chronophage.

Accroissement global des compétences

Le médecin requérant acquiert des compétences lors des téléconsultations en bénéficiant ainsi d’une formation auprès du médecin spécialiste ce qui progressivement améliore sa pratique. Le médecin généraliste de l’unité sanitaire améliore ses connaissances des problèmes rencontrés en milieu carcéral. Le personnel soignant, en assistant aux téléconsultations, a une meilleure compréhension des prises en charge.

Gains économiques

L’usage de la télémédecine permet de limiter le taux d’extractions – dont le coût est supporté par l’administration pénitentiaire – dans la prise en charge de la population carcérale. Pour autant, toute téléconsultation ou télé expertise ne correspond pas nécessairement à une extraction évitée puisque la télémédecine permet un meilleur accès au soin ce qui accroît les demandes de prise en charge.

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à La Télémédecine en action : santé des personnes détenues - Eléments de constats et d'analyse (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à La Télémédecine en action : santé des personnes détenues - Eléments de constats et d'analyse (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?