Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Objectifs généraux

L’élaboration d’un cahier des vérifications s’inscrit dans une démarche visant à s’assurer de la qualité technique et fonctionnelle de l’outil informatique choisi, nécessaire à un fonctionnement satisfaisant.

Il s’agit, en décrivant les tests à effectuer sur chaque fonctionnalité de la manière la plus exhaustive possible, de réduire les risques d’échec du projet, en décelant les erreurs au plus tôt.

La description des tests et vérifications à réaliser doit donc associer les utilisateurs et les équipes informatiques selon les contrôles à effectuer et préciser la grille de classification de la gravité des anomalies identifiées et leur impact sur la validation de la phase de vérification.

Chacune des étapes permet de vérifier un point précis. Elles doivent être effectuées dans leur intégralité et la validation de chacune d’entre elle doit être prononcée pour passer à l’étape suivante.

Contractuellement, l’élaboration du cahier de vérifications lors de la phase de lancement permet de clarifier dès le début du marché :

  • Les types de tests et modalités de réalisation attendues ;

  • Les procédures qui encadrent l’exécution des tests (plans de tests) ;

  • Le niveau de contrôle que la structure souhaite effectuer sur les tests réalisés par le prestataire.

Objectifs fonctionnels

Le cahier de vérification recense les étapes de vérifications afin de valider l’adéquation de l’outil aux besoins utilisateurs, son niveau de fonctionnement au regard des contraintes et exigences identifiés et son intégration dans le système existant.

Pour cela, le cahier des vérifications :

  • Précise une série de tests à réaliser par les équipes informatiques (dont le prestataire) et les utilisateurs pour chaque étape de vérification ;

  • Décrit pour chacune d’entre elles la stratégie de vérification et de validation qui sera employée et l’organisation des tests (responsabilité, validation).

Le processus de vérifications requiert que soit clarifiées par ailleurs (ex. : dans le PQP) :

  • Le mode de réception des outils livrés par le prestataire : liste des fonctionnalités livrées et absentes, liste des corrections apportées si la situation s’applique, documentation sur les fonctionnalités livrées ;

  • La procédure de gestion des non-conformités : procédure de signalement et traitement des anomalies (bug applicatif) ou incident (interruption de service, délais de réponse de l’outil…) durant la phase de test.

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Elaborer un cahier de vérification (Méthode).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Elaborer un cahier de vérification (Méthode).

Vous êtes perdu ?