Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

L’objectif de ce domaine est atteint si l’établissement prouve que les résultats d’imagerie, de biologie et d’anatomopathologie des examens générés pendant le séjour sont consultables sous forme électronique par les services de soins et médicotechniques.

Cas organisationnels fréquents

L’établissement de santé peut produire ses résultats d’examens d’imagerie, de biologie et d’anatomopathologie prescrits dans l’établissement selon 4 cas organisationnels fréquents :

  • Cas 1 : La totalité des examens est produite en interne par l’établissement, les comptes-rendus sont produits directement par le système d’information de l’établissement ;

  • Cas 2 : La totalité des examens est produite en externe de l’établissement, mais ce dernier maîtrise les données issues du système qui les produit. Les comptes-rendus proviennent :

    • Du SI de l’établissement via un import dans son système d’information d’un résultat nativement numérique issu d’une entité juridique tierce ;

    • De l’accès à une plateforme externe stockant les résultats du patient. Il est nécessaire de disposer du référentiel d’identités de l’établissement demandeur.

  • Cas 3 : La totalité des examens est produite en externe de l’établissement, mais ce dernier ne maîtrise pas les données qui en sont issues : les résultats doivent être intégrés dans le SIH :

    • Une interface existe et les résultats sont intégrés dans le SIH. La MS Santé peut être un des moyens pour acheminer les résultats ;

    • Ou les résultats sont scannés et intégrés dans le SIH avec un en-tête structuré ou et sont scannés (si pas en tête structuré).

  • Cas 4 : L’établissement produit une partie des examens en interne et une autre partie est produite en externe. Dans ce cas-là, se reporter aux cas précédents.

Pour les examens d’anatomopathologie, un établissement de santé peut être concerné par plusieurs des cas organisationnels décrits supra.

Périmètre du domaine fonctionnel

Quels que soient les cas, tous les comptes-rendus d’examens internes et externes réalisés pendant le séjour doivent être inclus dans le périmètre de l’indicateur.

Les comptes-rendus d’examens d’imagerie, de biologie et d’anatomopathologie produits par l’établissement pour un prescripteur externe n’ont pas à être inclus dans l’indicateur.

Zoom PIE

Le problème des PIE (prestations inter établissements) touche différemment l’établissement demandeur et effecteur. L’effecteur, bien que ne tarifiant pas le séjour, doit néanmoins établir un RSA avec mode d’entrée « 0 ». Il est considéré comme un séjour normal en ce qui concerne le calcul des indicateurs Hôpital Numérique, aussi bien pour sa présence au numérateur qu’au dénominateur.

Pour l’établissement demandeur, le séjour est compté comme un seul séjour (avant et après la prestation externe). La difficulté concerne l’intégration du résultat de la prestation si elle comporte des examens du domaine D1 :

  • Le problème peut être considéré comme anecdotique s’il s’agit d’une prestation exceptionnelle ;

  • Si la prestation fait partie d’un parcours de prise en charge couramment utilisé dans l’établissement, il est recommandé d’organiser le recueil de ces cas et de contractualiser avec le prestataire l’intégration des résultats dans le SI.

Point de vigilance du domaine fonctionnel

  • Disposer d’outils d’intégration, manuels ou automatiques, enregistrant :

    • Le type de production du résultat a minima selon les catégories « résultat nativement numérique » / « résultat numérisé à partir d’un document papier » ;

    • Pour chaque résultat la catégorie d’examen à laquelle il se rattache.

  • Disposer d’un SI qui permet de :

    • Tracer le mode d’intégration du résultat dans le système d’information de l’établissement ;

    • Classer les résultats produits ou intégrés dans le système d’information de l’établissement selon les 3 catégories d’actes du domaine fonctionnel ;

    • Appliquer le cadre d’interopérabilité de l’ANS quand celui-ci a été publié.

  • Identifier les comptes-rendus et/ou résultats selon les 3 catégories d’examens du domaine fonctionnel :

    • Imagerie ;

    • Anatomopathologie ;

    • Biologie.

Principaux points durs rencontrés dans l’atteinte des cibles du domaine D1

Les principaux points durs communs à l’atteinte de tous les indicateurs de ce domaine sont :

  • Comment démarrer un projet dans le domaine D1 ?

  • Comment unifier les catalogues d’examens ?

  • Comment exprimer mes besoins en matière d’interface ?

  • Comment organiser la dématérialisation des documents ?

  • Quels postes de travail choisir pour faciliter l’usage du SIH ?

  • Comment éviter aux professionnels des identifications multiples pour accéder aux différents résultats (imagerie, laboratoire, anapath) ?

  • Comment calculer les indicateurs du D1 avec des prestataires externes (imagerie, biologie, anapath) ?

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Produire efficacement les indicateurs d'usage HOP'EN (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Produire efficacement les indicateurs d'usage HOP'EN (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?