Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Synthèse

Sommaire

La structure technique à mettre en place est variable selon les établissements et sera à définir en fonction de la présence ou non d’outils métiers dans l’établissement, outils permettant la gestion des données d’imagerie médicale ou de données de laboratoires :

  • Le PACS (Picture Archive and Communication System) : il s’agit d’une solution informatique permettant de :
    • Traiter et interpréter des images médicales numériques, acquises par des modalités (appareils radiologiques, Scanner, IRM, endoscopes, appareil de coronarographie…);
    • Diffuser les images médicales numériques;
    • Stocker et indexer des images médicales numériques identifiées, c’est-à-dire associées à un patient;
    • Archiver les images médicales à long terme ainsi que gérer le cycle de vie de ces images.

Un PACS s’interface obligatoirement avec un dispositif informatique qui gère l’identification du patient, les rendez-vous, et lui transmet d’autres informations administratives pertinentes : cela peut-être soit avec le SIH (système d’information hospitalier) ou soit le SIR (RIS en anglais : Radiologic Information System).

Le PACS s’impose maintenant comme la « mémoire » de l’ensemble des images du patient et permet la communication de celles-ci entre tous les professionnels de santé engagés dans sa prise en charge.

Ses avantages sont :

    • l’amélioration de l’accessibilité aux images médicales pour les radiologues et les cliniciens de l’établissement avec une mise à disposition immédiate et dans tous les services quelle que soit la modalité à l’origine des images ;
    • la facilité d’accès aux images antérieures du patient et aux comptes rendus associés ;
    • la disparition de supports traditionnels (films, papiers..) coûteux, volumineux et polluants ;
    • la diminution du risque de perte des dossiers d’imagerie assurant ainsi une meilleure sécurité pour le patient. ;
  • Le SGL (système informatique de gestion de laboratoire) ou LIMS en anglais (Laboratory Information Management System) est un logiciel de production pour les laboratoires de bio-analyse. Connecté aux automates d’analyse, il permet la traçabilité des échantillons, la gestion des utilisateurs, des instruments, des stocks, des approvisionnements fournisseurs, le suivi des produits et équipements utilisés, la définition des tournées de prélèvement, la saisie des prélèvements sur le terrain... Dans le domaine de la biologie médicale, le SGL est l'une des briques applicatives du SIL Système d'Information de Laboratoire. Il permet, outre la gestion des automates, la gestion de l’ensemble de la chaîne de traitement d’un échantillon biologique pour l’ensemble des phases.

La transmission des données de laboratoires ou d’imagerie médicale peut se faire selon deux scénarios, dépendants de la présence ou non de système PACS ou SGL au sein des établissements :

Cette ressource vous paraît-elle utile ?

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Capitaliser sur les expériences d'intégration des résultats externes dans le SIH (Enseignements).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Capitaliser sur les expériences d'intégration des résultats externes dans le SIH (Enseignements).

Vous êtes perdu ?