ANAP

Conduire un projet de PACS mutualisés

Synthèse

1. Un PACS,1 c'est quoi ?

Le PACS (Picture Archive and Communication System) est un système d'information permettant de :

La diffusion des examens peut-être réalisée :

Un PACS s'interface obligatoirement avec un dispositif informatique qui gère l'identification du patient, les rendez-vous, et lui transmet d'autres informations administratives pertinentes : cela peut-être soit avec le SIH (système d'information hospitalier) ou soit le SIR (RIS en anglais : Radiologic Information System).

Cette définition évolue dans le temps en fonction des progrès technologiques : à la fin des années 80, le PACS permettait d'acquérir les images numériques d'un scanner et de les afficher ; au début des années 90 il permet de faire la même chose avec plusieurs modalités et d'archiver ces images ; aujourd'hui le PACS est un outil qui permet d'acquérir des images de toutes les modalités radiologiques, ainsi que l'imagerie non radiologique, de traiter, comparer, et interpréter ces images, et de les diffuser dans l'ensemble de l'hôpital, mais aussi vers tous les professionnels de santé qui concourent au soin d'un patient dans le cadre d'un hôpital centré sur le patient. Il fédère et fait converger l'imagerie médicale quelle que soit la modalité.

De ce fait, le PACS s'impose comme la « mémoire » de l'ensemble des images du patient et assure la communication de celles-ci entre tous les professionnels de santé engagés dans sa prise en charge.

Ses avantages sont :

2. Pourquoi mutualiser un PACS ?

La mise en place de projets mutualisés d'imagerie répond à plusieurs objectifs :

Un PACS mutualisé peut en effet permettre :

La mise en place d'un PACS nécessite des compétences informatiques pointues aussi bien pendant le projet que dans la suite. Ces systèmes demandent des évolutions continuelles, s'adaptant aux évolutions des modalités et aux besoins de qualité de service.

La réduction des coûts est rendue possible grâce :

1 Définition extraite de l'« Etude pour des propositions sur une politique publique de généralisation des systèmes d'information PACS en France métropolitaine »