Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Sommaire

 1323 vues

Équipe mobile innovante et pluridisciplinaire d’accompagnement de jeunes adultes autistes

Le dispositif, qui relève de la compétence de l’ARS Rhône-Alpes, est constitué d’une équipe mobile innovante et pluridisciplinaire d’accompagnement pour 20 jeunes adultes autistes et/ou présentant des troubles envahissants du développement dans le cadre de l’article L312-1-7 du CASF. L’équipe intervient sur le département de l’Ain.

L’équipe mobile accompagne de jeunes adultes des deux sexes selon deux types d’interventions :

  • En milieu ordinaire dans un objectif d’inclusion dans la cité et en complémentarité des autres partenaires concernés (santé, socialisation, insertion sociale, logement) ;
  • En soutien des équipes des établissements et services médico-sociaux pour les cas complexes afin d’adapter les prises en charge aux besoins de soins spécifiques des jeunes, pour prévenir les risques importants de troubles du comportement et permettre d’évaluer les mesures thérapeutiques, éducatives et pédagogiques destinées à éviter les ruptures.

Il s’agit d’assurer une prise en charge ou un accompagnement transitoire, dans une logique de dispositif et de parcours pour de jeunes adultes autistes en complémentarité des autres interventions. L’équipe est accessible et insérée dans la cité, fonctionne en file active sur la base de 5 jours par semaine avec une équipe pluridisciplinaire. Elle s’inscrit dans une organisation structurée et négociée avec les établissements de santé du territoire et avec l’antenne du Centre de ressources autisme (CRA) implantée sur le département.

L’autorisation est délivrée pour quinze ans et le financement est assuré sous forme de dotation globale de financement. Ce projet est issu de la mesure 29 du Plan autisme 2008/2010 visant à « Promouvoir une expérimentation encadrée et évaluée de nouveaux modèles de prise en charge ». Le choix a été motivé par l’existence d’un service permettant à la fois des interventions en établissement et à domicile, dans une logique parcours de vie et de soins, et tenant compte de l’importance de la continuité des soins pour ces publics.

Structure innovante d’hébergement de type EHPAD

Le dispositif, qui relève d’une compétence conjointe de l’ARS Rhône-Alpes et du conseil général de la Drôme, a été conçu comme une « Plate-forme de services pour personnes âgées et personnes handicapées vieillissantes » sur le canton de Donzère. Celle-ci est composée :

  • d’un EHPAD de 60 places dont 12 places réservées à des personnes handicapées vieillissantes et 12 places destinées à des personnes atteintes de la maladie Alzheimer ou maladies apparentées ;
  • d’un mode d’accueil et d’accompagnement innovant pour personnes handicapées vieillissantes comprenant un Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS) de 10 places et 10 logements adaptés ;
  • d’un espace d’accueil et de relais d’aide aux aidants au sein de l’EHPAD.

La plate-forme propose, au titre de son activité principale et dans une logique plurivalente, un hébergement en faveur des personnes handicapées vieillissantes et des personnes âgées, et des activités annexes participant au maintien à domicile de ces publics et au soutien de leurs aidants. Le projet vise une insertion dans la cité et la continuité des parcours à partir d’une offre sociale et médico-sociale intégrée et diversifiée de type plate-forme de services adossée à un EHPAD en termes de solutions pour la population vieillissante et de son entourage sur le territoire concerné. Il constitue à cet égard une offre en pôle « ressources » qui vise à favoriser en priorité le maintien à domi- cile, y compris le soutien aux aidants. En outre, le projet répond à des enjeux de mutualisation sur les fonctions supports avec les autres établissements et services du territoire.

Une étude menée en 2005 par le conseil général et la DDASS sur les besoins des personnes âgées complétée par une étude menée en 2007 sur les personnes handicapées vieillissantes, notamment sur les situations repérées comme « inadéquates » en hospitalisation psychiatrique, ont étayé ce projet. Le choix a été motivé par la mise à disposition d’une plate-forme de services ancrée sur un territoire de proximité permettant des interventions à la fois en établissement et à domicile, pour pouvoir constituer un pôle ressources à destination de la population.

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 01/07/2013

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Le secteur médico-social : Comprendre pour agir mieux (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Le secteur médico-social : Comprendre pour agir mieux (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?